L'association ZUPdeCo cherche 2000 étudiants bénévoles pour du soutien scolaire



ZUPdeCO lance un appel : l'association cherche 2000 étudiants bénévoles pour aider des collégiens en difficulté scolaire, cela en Ile-de-France, à Lyon, Lille, Bordeaux, Rennes, Tours/Blois et Pau.. Une belle expérience de solidarité à vivre à raison de 2 heures par semaine.





L'association ZUPdeCo cherche 2000 étudiants bénévoles pour du soutien scolaire
Avec la rentrée scolaire, il faut se remettre au travail, notamment au retour du collège et du lycée... Pour un certain nombre de collégiens, c'est aussi le retour aux difficultés classiques de la scolarité : problèmes de motivation, de concentration, de compréhension. Pas facile quand on ne peut pas se faire aider à la maison.

Spécialiste de l'aide aux collégiens en échec scolaire des quartiers populaires, l'association ZUPdeCo fait aussi sa rentrée. Et puisque l'aide qu'elle offre est gratuite, il lui faut recruter 1000 bénévoles en Ile-de-France et 200 respectivement à Lyon, Lille, Bordeaux, Rennes, Tours/Blois et Pau..

Pour pourvoir ces postes, elle lance un appel aux étudiants : "D'année en année, nous devons faire face à un nombre croissant de demandes d'accompagnement et pour nous permettre d'accompagner le plus grand nombre, les étudiants sont un maillon essentiel", explique François-Afif Benthanane, fondateur de l'association ZUPdeCO.

En effet le compagnonnage entre étudiants et collégiens est efficace puisque depuis 2007, plus 5000 collégiens ont réussi à sortir de l'échec scolaire. Alors, ça vous dirait ?

Comment ça marche : deux formules au choix

Concrètement, l'association vous propose de vous engager pour l'année sur l'une ou l'autre de ses formules d'aide :

- Vous pouvez devenir "tuteur ZUPdeCO" d'un collégien que vous suivrez de façon personnalisée toute l'année : ce soutien représente 2 heures par semaine (soit 20 séances sur l'année) : vous l'aidez dans ses principales difficultés, vous le mettez en confiance, vous lui redonnez l'envie de s'accrocher et de réussir. S'il est en troisième, vous l'aidez à obtenir le brevet des collèges et à préparer son orientation.  

- Vous pouvez aussi animer des séances collectives de "devoirs vérifiés". Dans ce cas, vous animez deux fois par semaine durant deux heures un groupe de 4-5 collégiens. L'objectif est d'aider à ce que le travail soit réalisé à la fin de chaque séance et là encore, de transmettre des méthodes, d'aider à l'apprentissage des leçons, à la bonne compréhension, etc.

Vous ne vous sentez "pas cap" ? L'association a prévu une formation initiale de 2h et vous bénéficiez d'un accompagnement avec deux séances d’échanges de bonnes pratiques dans l'année.

Un engagement solidaire mais aussi un épanouissement personnel

Si l'expérience est utile aux collégiens, elle s'avère aussi enrichissante pour les étudiants sur le plan humain et éducatif.

Certains établissements d'enseignement supérieur ne s'y sont pas trompés puisqu'ils ont d'ailleurs intégré cette activité dans un module de "tutorat solidaire" qui donne lieu à la rédaction d'un mémoire ou d'une soutenance orale et "compte" dans la scolarité de l'étudiant.

Damien, lui, a eu envie de s'engager auprès d'un collégien pour acquérir une première expérience alors qu'il prépare un diplôme d'éducateur de jeunes enfants. Son témoignage vidéo :


Mais on peut aussi s'engager dans ce type de bénévolat pour bien d'autres raisons : prendre confiance en soi, avoir la joie d'aider, partager la chance qu'on a eue de faire des études... Les bons élèves ont envie de transmettre le plaisir qu'on peut avoir à apprendre, et ceux qui ont galéré veulent éviter les mêmes galères (pas si lointaines) aux plus jeunes...

Aider un jeune à réussir, ça n'a pas de prix

"J'ai moi-même été une cancre au collège, raconte Chériffa, aujourd'hui en master 1 à Science Po. Et j'ai eu la chance d'être beaucoup aidée par mes grandes soeurs. Alors en repensant à cette période, je me suis souvenue combien c'était dur d'être cancre, de subir la pression des professeurs, de se demander pourquoi les autres réussissent... J'y ai beaucoup pensé et j'ai voulu rendre la pareille".

Les étudiants engagés témoignent aussi de leur satisfaction à voir "leur" collégien réussir. "Voir un collégien progresser, ça n'a pas de prix", dit Lila dans ce reportage.


ZUPdeCo partenaire de la Web@adémie pour les décrocheurs

ZUPdeCo est aussi partenaire d'une autre initiative : la Web@académie, une école qui forme de jeunes décrocheurs qui n'ont pas le bac aux métiers de l'informatique, en lien avec l'école Epitech.

Lire : Web@cadémie : l'informatique comme seconde chance

Difficultés scolaires ? Quelques conseils, beaucoup de méthodes

Vous trouverez dans notre rubrique "Méthodes de travail", plusieurs articles pour vous aider à résoudre les grandes difficultés scolaires :

- Je n'arrive pas à me mettre au travail !
- Motivation, une clé pour réussir ses études
- Mémorisation : trouver sa stratégie


Jeudi 17 Septembre 2015
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !