L'Education nationale lance une campagne de recrutement



L'Education nationale a lancé le 1er juin 2011 une campagne publicitaire pour faire savoir qu'elle recrute : profs, CPE, conseillers d'orientation, infirmiers scolaires... 17 000 embauches sont prévues. Aurait-on besoin de redorer le blason de ces métiers ?





L'Education nationale lance une campagne de recrutement
À l'heure où profs et parents d'élèves ne cessent de protester contre les suppressions de postes, bien sûr, cette campagne étonne, certains syndicats d'enseignants allant même jusqu'à dénoncer une "provocation".
Mais le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, reste droit dans ses bottes. "En 2011, il y a 33 000 départs à la retraite : 16 000 ne seront pas remplacés, 17 000 donneront lieu à un recrutement", explique-t-il dans une interview au Journal du dimanche. Le compte est bon, nous comprenons que si l'Education nationale recrute deux fois moins, elle a tout de même besoin d'assurer un "minimum", le ministre rappelant que "l’Éducation nationale, malgré les restrictions budgétaires, reste aujourd’hui le premier recruteur de France."

"L’objectif, c’est d’abord d’attirer les meilleurs talents", ajoute-t-il. Or c'est là sans doute que le bât blesse. Car même s'il a réduit ses besoins, le premier recruteur n'a pas la cote d'un Google ou d'un Total auprès des jeunes diplômés. Des salaires modestes, des conditions de travail souvent difficiles pour les débutants... Sans compter que depuis la réforme de la formation, tous les candidats à un poste d'enseignant doivent avoir au moins un bac+5, ce qui a éliminé près de 200 000 candidats dotés d'un bac+3.

La crise des vocations de profs s'accentue

Résultat : le nombre de candidats aux concours a chuté sensiblement en 2010, notamment dans les disciplines scientifiques. Selon le ministère de l'Education nationale, il a été divisé par deux en un an !
Ainsi, 18 000 candidats ont passé le concours de professeurs des écoles en setpembre 2010, contre 34 952 en 2009. Pour les concours enseignants du second degré (collèges et lycées) - comme le Capes - 21 000 étudiants étaient présents aux épreuves écrites de novembre 2010, contre 38 249 à la précédente session, pour 8 600 postes à pourvoir.

Et pour être professeur de mathématiques et de sciences physiques, les vocations deviennent carrément rares alors que le nombre de postes à pourvoir a peu varié. Ainsi 1 303 personnes ont planché sur les écrits de maths, contre 2771 à la session précédente, pour 950 postes offerts. En sciences physiques, ils étaient 780, contre 1 641, pour 300 postes à pourvoir.

Des métiers à fortes valeurs humaines

Même si le ministère a estimé que cette baisse était "conjoncturelle", il est clair que la campagne de recrutement lancée en juin 2011 cherche à redorer le blason des métiers de l'enseignement.

Car du positif, eh oui, il y en a aussi. Dans la petite vidéo plutôt bien faite à visionner sur le site www.leducationrecrute.fr un prof d'histoire parle de sa "passion de transmettre", "et quand on y arrive, dit-il, c'est vraiment un plaisir", une CPE trouve son métier intéressant parce qu'il lui permet "d'aider vraiment les jeunes à être à l'aise au collège", une directrice d'école reconnaît prendre beaucoup de bonheur à voir progresser les enfants, quant au proviseur, il décrit un métier éminémment vivant, parce qu'il le met en relation avec beaucoup de personnes, et qui permet de se réaliser. "Dans un lycée, on fabrique de l'humanité", conclut-il.

Des témoignages évidemment triés sur le volet mais qui sonnent juste car s'il y a quelque chose qu'on ne pourra pas enlever à l'enseignement, c'est la richesse des valeurs humaines qu'il porte : écoute, sens de la relation, souci de l'éducation et du progrès de l'autre, transmission, passion du savoir...

Alors si vous cherchez un métier qui permettent d'épanouir certaines de ces valeurs, allez donc faire un tour sur le site bâti pour cette campagne, qui a le mérite de présenter de façon claire tous les "métiers de l'Education nationale" : professeur des écoles et enseignant de collège et lycée, mais aussi conseiller pricipal d'éducation (CPE), conseiller d'orientation-psychologue, infirmier(e) scolaire, assistant(e) social(e), médecin scolaire...
Vous y trouverez également tout sur les concours menant aux différentes carrières, les calendriers et la façon de d'y inscrire, jusqu'au 12 juillet en 2011.


Mardi 7 Juin 2011

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !