Journée "Non au harcèlement" : les actes malveillants au collège diminuent



La 2ème Journée "Non au harcèlement", le 3 novembre 2016, voit arriver de nouveaux outils pour aider les jeunes victimes : numéros d'écoute, clip vidéo, sites web... Des actions qui marchent car les actes de harcèlement diminuent !





Prix "Non au harcèlement" 2016 / Académie de Strasbourg.
Prix "Non au harcèlement" 2016 / Académie de Strasbourg.
"Pour la première fois en France, le harcèlement diminue"... La ministre de l'Education nationale a débuté sa conférence de presse pour la journée "Non au harcèlement" par cette bonne nouvelle : en effet, l’enquête internationale HBSC (Health Behaviour in School-aged Children), menée tous les quatre ans dans 42 pays auprès de collégiens, montre une diminution des brimades entre 2010 et 2014. Et cela pour la première fois en vingt ans !

Ainsi, selon cette enquête, le harcèlement aurait diminué de 15% au collège entre 2010 et 2014. Le nombre d’élèves se déclarant auteurs, chez les filles comme chez les garçons, a baissé de plus de 30%. Enfin la baisse la plus importante, 33%, concerne les élèves de sixième, victimes de harcèlement.

Cette diminution montre que le travail engagé par les associations, par les victimes et par les ministères de l'Éducation et celui de l’Enseignement supérieur commence à porter ses fruits. Mais rien n'est gagné, d'où l'annonce ce 3 novembre de nouveaux outils de lutte anti-harcèlement.

Liker, c'est déjà harceler

Ainsi, un nouveau clip de sensibilisation est mis en ligne en ce mois de novembre 2016. Il a été réalisé par Rose Carpet, le collectif de Youtubeuses qui s'est centré sur un message : "Liker" un propos malveillant, c'est déjà harceler...

Une invitation à réfléchir à deux fois lorsqu'on surfe sur les réseaux sociaux.

On peut aussi aller découvrir et utiliser les affiches et vidéos lauréates du prix "Non au harcèlement" toutes réalisées par des groupes d'élèves. À retrouver sur www.nonauharcelement.education.gouv.fr/ressources/outils

Combien d'élèves sont-ils harcelés ?

Selon les enquêtes, en primaire, le harcèlement touche 12% des élèves, dont 5% de manière sévère à très sévère. Au collège, il concerne 10% des élèves dont 7% de manière sévère à très sévère. Au lycée, le harcèlement touche 1,4% de manière sévère à très sévère. On dénombre environ 700 000 élèves concernés.

Des numéros pour appeler à l'aide

Le dispositif anti-harcèlement repose aussi sur des numéros de téléphone que les victimes peuvent appeler.

- Le 30 20 : À partir du 2 novembre 22016, le numéro vert, 30 20, voit ses horaires s’allonger. Il sera désormais ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h.
Ce numéro, gratuit depuis tous les postes, permet d'être écouté et conseillé si l'on est harcelé. Le problème peut être transmis au "référent harcèlement" de chaque académie qui a pour mission de rappeler son interlocuteur puis de prendre contact avec l’établissement afin de résoudre la situation. Le nombre d’appels reçus (près de 65 000) a quintuplé en 2015-2016.

- Le 0 800 200 000 est un numéro gratuit, anonyme et confidentiel, disponible de 9h à 19h en semaine. Des conseillers de l'association Net Ecoute répondent aux questions des appelants. Ils peuvent également être contactés par email, chat, Skype. Tous les renseignements sur www.netecoute.fr/

Pour les adultes qui encadrent les jeunes

- Un nouveau guide sur le cyberharcèlement a été élaboré pour les enseignants et les éducateurs. Ce guide leur permet de mieux comprendre ce que sont les cyberviolences et le cyberharcèlement. Il précise aussi le cadre juridique protégeant les victimes et les actions de prévention qui peuvent être mises en place.

- LeProgramme "Internet sans crainte" est un programme national de sensibilisation aux risques et enjeux d’Internet qui s’inscrit dans le programme Safer Internet de la Commission européenne.
Il veut aider les jeunes à se poser les bonnes questions et à développer les bons réflexes ; développer des pratiques plus sûres, citoyennes et créatives en ligne ; sensibiliser et informer leurs parents et enseignants afin qu’ils puissent les accompagner ; donner aux animateurs et enseignants des outils pratiques pour créer facilement des ateliers de sensibilisation et de création auprès des jeunes dont ils ont la charge ; former les professionnels. À retrouver sur www.internetsanscrainte.fr/

Applis, labels pour les jeunes

Journée "Non au harcèlement" : les actes malveillants au collège diminuent

• Le label "Respect Zone" propose un logo (des mains qui forment un coeur) à afficher sur sa page de profil FB ou d'autres réseaux sociaux. Afficher ce logo montre qu’on respecte l’autre et qu’on modère le contenu posté sur son mur ou sa page Internet. En adhérant, on s’engage à retirer ou à prendre ses distances envers les contenus haineux, violents, racistes, homophobes, antisémites, sexistes… publiés dans l’espace Internet qu’on gère.
Le logo est à télécharger sur le site www.respectzone.org  

Stop Bashing ! est une appli pour dire stop au harcèlement. Elle est à télécharger gratuitement sur Android et iTunes, une initiative française déployée en France, aux États-Unis et en Italie.
Sur Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.stopbashing&hl=fr
Sur iTunes : https://itunes.apple.com/fr/app/stop-bashing%21/id694158169?mt=8



Jeudi 3 Novembre 2016
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !