JO de Rio : 42 médailles pour la France


Tags : sport

Avec 42 médailles dont 10 en or, la France se place au 7ème rang des Nations au tableau des médailles. Retour sur les surprises et les déceptions de ces JO.





En équitation, les médaillés français du concours complet par équipe.
En équitation, les médaillés français du concours complet par équipe.
Pour les amateurs de chiffres, c'est une olympiade record pour les Bleus. Les sportifs français rapportent 42 médailles des JO de Rio qui se sont achevés le 21 août 2016. C'est le chiffre le plus élevé depuis les Jeux de 1900, un record qui bat les 41 médailles des jeux de Pékin en 2008. 

Dans le détail, la France compte 10 médailles d'or, 18 d'argent et 14 de bronze, un tableau qui ne la place toutefois qu'au 7ème rang des Nations derrières les Etats-Unis (121 médailles), la Grande-Bretagne (67 dont 27 en or), la Chine (70 dont 26 en or), la Russie (56), l'Allemagne (42 dont 17 en or) et le Japon (41 dont 12 en or).

Qui sont les médaillés d'or ?

Souvent des sportifs inconnus du grand public, comme le boxeur Tony Yoka, sacré champion olympique chez les poids lourds le dernier jour des Jeux. La boxe française se trouve ainsi placée sous le feu des projecteurs, d'autant qu'Estelle Mossely, compagne de Tony, a aussi glané l'or dans sa catégorie. Tony a 24 ans et il s'entraine au club de boxe des Mureaux (78).

L'équitation a aussi rapporté deux médailles d'or avec le concours complet  par équipe et le saut d'obstacle par équipe.

Toujours en équipe, les escrimeurs français Yannick Borel, Gauthier Grumier, Daniel Jérent et Jean-Michel Lucenay ont remporté l'or contre l'Italie dans l'épreuve d'épée, un titre que les épéistes détiennent depuis 2004 (l'épreuve par équipe n'était pas au programme des JO de Londres en 2012).

Une consécration en judo

En judo, c'est au contraire la vedette Teddy Riner, déjà champion olympique, qui a confirmé en remportant l'or dans les plus de 100 kilos. Teddy est invaincu depuis 124 combats et pour tous ses adversaires, c'était l'homme à abattre !
L'équipe de France a retenu son souffle lorsqu'il a affronté en finale un Japonais qu'il n'avait jamais rencontré... mais Teddy n'a pas faibli. 

Autre médaille en judo, plus inattendue, Emilie Andéol a remporté l'or dans la catégorie des +78 kg, en battant en finale la tenante du titre cubaine.


Planche à voile, aviron, canoé

Si les chaines de télévision françaises ont bien couvert le judo, on n'en dira pas autant d'autres disciplines. Ainsi, Charline Picon est devenue championne olympique de planche à voile RS:X devant une Chinoise et une Russe.

Jérémie Azou et Pierre Houin, eux, ont remporté la médaille d'or en deux de couple poids légers des régates d'aviron. Leur émotion a été à la hauteur de leur effort.

Enfin, en canoë monoplace, c'est Denis Gargaud Chanut qui a glané l'or olympique. Le marseillais de 29 ans prend ainsi la suite du célèbre champion Tony Estanguet.

Mais aussi beaucoup de déceptions

Si la France a autant de médailles d'argent, c'est aussi qu'il y a eu pas mal de déceptions chez des favoris au titre olympique : en natation, le relais 4x100 mètres hommes a perdu son titre olympique et a dû se contenter de la deuxième place derrière les Américains ; de même le favori Florent Manaudou a dû se contenter de la médaille d'argent en 50 mètres nage libre, à un centième de seconde du gagnant.

Déception aussi pour le perchiste Renaud Lavillenie qui a dû céder le titre olympique à un jeune brésilien et se contenter de l'argent. Ainsi que nos "Experts", les handballeurs français qui ont cédé en finale face au Danemark et repartent aussi avec l'argent.

Des résultats qui disent bien la difficulté des Jeux Olympiques et du sport de haut niveau.

Des médailles de bronze qui valent de l'or ?

Paradoxalement, d'autres champions se sont réjouis d'avoir rapporté une médaille, quel qu'en soit le métal... Ainsi l'athlète Christophe Lemaître n'a pas caché sa joie de décrocher une médaille de bronze dans l'épreuve du 200 mètres, remportée par l'intouchable Usain Bolt. En athlétisme, l'arène est mondiale et les médailles doivent être évaluées à leur juste "prix".

La France a aussi salué la performance de Kévin Mayer, médaille d'argent dans le décathlon. A 24 ans, il est le deuxième décathlonien de l'histoire à monter sur un podium olympique. A star is born ?
Kevin Mayer.
Kevin Mayer.


Mardi 23 Août 2016
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !