Internet et réseaux sociaux : les précautions pour ne pas se faire piéger



Si Internet nous est maintenant indispensable, les escroqueries en tout genre se développent en même temps que la toile. Sans oublier le cyber-harcèlement. Pour pouvoir surfer sans souci, voici quelques petites précautions à prendre quand vous naviguez.





Internet et réseaux sociaux : les précautions pour ne pas se faire piéger
Le 16 octobre 2013, Facebook a annoncé que les statuts des moins de 18 ans ne seraient plus visibles par défaut que par leurs amis. Une petite révolution dans l'univers du premier réseau social au monde : jusque-là en effet, toutes les informations que les 13-17 ans plaçaient sur leur "mur" (photos, nouvelles, liens) ainsi que les informations de leur "profil" étaient visibles par défaut (c'est-à-dire avant tout choix de paramétrage) par les "amis de leurs amis".

Résultat : même si de plus en plus d'adolescents veillaient à protéger leurs infos personnelles, des milliers continuaient à laisser leur photo, leur adresse, leur mail et même leur numéro de portable à la vue de milliers d'inconnus plus ou moins bien intentionnés ! Et de tristes faits divers ont prouvé que l'on pouvait alors être menacé, insulté (on parle de cyber-harcèlement) voire même agressé !

Si ces sites sont supers pour partager photos, coups cœur et autres discussions intenses avec ses amis, ils peuvent donc nous pourrir la vie, et cela à tout âge. Pour ne pas se faire piéger, voici ce que vous devez faire.

1/ Pour éviter le cyber-harcèlement

  • Ne dévoilez aucune information personnelle : ne mentionnez jamais votre adresse ou bien votre numéro de téléphone (même en message privé). Même si vous pensez qu’en supprimant vos messages, tout est effacé, vous vous trompez.
 
  • Utilisez les paramètres de confidentialité : vous êtes maître de votre profil. Sur Facebook par exemple, si vous voulez savoir ce que des personnes (qui ne sont pas dans votre liste d’amis) voient sur vous, allez dans "Aperçu du profil en tant que… " (voir d'autres trucs et astuces pour protéger son profil Facebook )
 
  • Faites le tri : vous pouvez poster des photos de vos soirées mais pas toutes. N'en choisissez que quelques-unes.
 
  • Signalez les abus : n'ayez pas peur de signaler les abus lorsque par exemple une personne que vous ne connaissez pas vous demande en ami quatre fois de suite. C'est aussi le rôle des sites de vous garantir la sécurité.
 
Une vidéo sur ce qu'il ne faut pas faire sur les réseaux sociaux : ou le petit chaperon rouge sur Facebook


2/ Pour éviter le vol d'identité

Ce n'est pas parce qu'on ne vous a pas volé votre carte d'identité ou votre permis de conduire que vous êtes à l'abri d'une usurpation d'identité. Une personne peut en effet dérober certaines de vos coordonnées (nom, adresse mail, numéro de carte de paiement, mot de passe) et effectuer ensuite des opérations (notamment des achats) à votre place ! Voici ce à quoi vous devez faire attention :
  • Méfiez-vous des sites d'achat qui ne paraissent pas beaux ou ne vous donnent pas trop envie (même si vous avez vu la paire de bottes de vos rêves), n'y allez pas. Comme on dit, c’est toujours la première impression qui est la bonne.
 
  • Assurez-vous que le paiement est sécurisé : pour le savoir, rien de plus simple. Lorsque vous allez arriver sur la page de paiement, la barre d'adresse de la page de paiement doit absolument commencer par "https" (et non http). Si le "s" n'est pas mentionné, faites demi-tour.
 
  • Mettez à jour votre anti-virus : si vous téléchargez des choses, assurez-vous de le faire sur des sites sûrs. L'anti-virus vous signale en général de ne pas installer un logiciel malveillant.
 
  • Ne donnez pas trop de renseignements : certains sites vont vous demander de renseigner votre adresse mail ou bien vos coordonnées pour continuer à  naviguer sur la page. Méfiez-vous, car normalement, vous pouvez naviguer sans problème sur les sites. On ne vous demandera vos informations personnelles que si vous voulez acheter ou vous abonner au site.

3/ Pour éviter les pervers de la Toile

Malheureusement on en trouve de plus en plus. Les "pervers" ou les escrocs sont nombreux sur certains sites de rencontres (même si l'on peut aussi y faire des 'rencontres sérieuses' sur le web), mais sachez que vous pouvez les retrouver sur Facebook et autres.

Si vous êtes à la recherche de l'âme sœur, ou que vous avez un coeur prêt à fondre au premier mot d'amour, méfiez-vous systématiquement de certaines situations :
  • Il est amoureux fou de vous au bout de deux jours. Un escroc n'a pas temps à perdre afin de pouvoir faire un maximum de victimes.
 
  • Si votre prétendant vous dit qu'il travaille dans l’import/export (ce qui peut être vrai), méfiez- vous tout de même. C'est généralement le scénario favori d'un arnaqueur.
 
  • Il ou elle a un problème de webcam : un comble quand on est sur un site de rencontres car on aime bien voir la tête de la personne pour savoir si au moins  il ou elle nous plaît physiquement. A propose de webcam, ne cédez pas vous-même à sa demande de vous déshabiller devant la caméra : la vidéo pourrait être postée sur la Toile et vous retomberiez dans le cyber-harcèlement.
 
  • Il n'a que vous au monde à qui demander de l’argent : c'est le type de personne qui a un membre de sa famille grièvement malade. Il n'y a que vous qui puissiez lui donner de l'argent. Un peu louche comme comportement surtout que vous ne vous connaissez ni d'Eve ni d'Adam.

 
  • Pour une première rencontre "In Real Life", choisissez toujours un lieu public et allez-y avec un ou une amie qui pourra éventuellement s'éclipser si tout va bien....
Vous avez pris conscience de certains dangers d'Internet ? Il ne faut pas que cela vous empêche de continuer à naviguer et à discuter avec vos amis sur les réseaux sociaux. Mais comme dit l'adage, mieux vaut prévenir que guérir. Si vous savez vous protéger de tout cela, alors vous tirerez vraiment le meilleur de l'univers web 2.0.

Lire aussi :
Savoir dire non
Comment ne pas se laisser influencer
Harcèlement, manipulation : comment réagir
Victime de harcèlement, Jonathan explique pourquoi il a voulu mourir

Mardi 10 Mai 2016
Lisa Tremblay

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Permis de conduire | Logement | Loisirs | Cabine d'essayage | Conso




Vos articles préférés !


S'abonner à la newsletter gratuite