Haïti : le grand chantier de la reconstruction commence


Après le séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier, l'heure est encore à l'aide d'urgence mais on pense aussi à reconstruire. Une première conférence internationale sur la reconstruction aura lieu en mars à New York au siège des Nations-Unies.





Haïti : le grand chantier de la reconstruction commence
Au moins 14 pays "amis de Haïti", dont la France, le Canada et les Etats-Unis, ainsi que l'Union européenne et les Nations-Unies ont convenu lors d'une première rencontre préparatoire à Montréal le 25 janvier de se retrouver en mars à New York pour une conférence consacrée à Haïti. Terrassé par un séisme qui a fait au moins 170 000 morts et un million de sans-abris, Haïti, pays parmi les plus pauvres du monde, est en ruines.

La conférence sur la reconstruction aura trois objectifs : renforcer les institutions politiques d'Haïti, développer l'économie pour réduire la pauvreté (78% des Haïtiens vivent avec moins de deux dollars par jour), et rétablir la sécurité et l'état de droit dans ce pays où la violence et la corruption ont souvent sévi.

Les dons pourraient atteindre 14 milliards d'euros

Bill Clinton à Davos (Suisse) lance un appel aux entrepreneurs pour qu'ils investissent en Haïti.
Bill Clinton à Davos (Suisse) lance un appel aux entrepreneurs pour qu'ils investissent en Haïti.
Pour l'instant, aucun chiffrage des besoins n'a encore été fait car les experts tâchent tant bien que mal d'évaluer sur le terrain l'étendue des dégâts.
Les dons dépassent déjà 2 milliards d'euros et pourraient atteindre 14 milliards. L'ancien président américain Bill Clinton a été nommé coordonateur de l'aide par les Nations-Unis : il devra superviser la répartition de ces dons ce qui n'est pas une mince affaire vu l'ampleur de la corruption. Au Forum économique mondial de Davos fin janvier, il a lancé un appel aux entreprises pour qu'elles viennent investir en Haïti et aident ainsi à relancer son économie plutôt que de le rendre dépendant de l'aide internationale.

Des milliers de sinistrés quittent Port-au-Prince

Haïti : le grand chantier de la reconstruction commence
En attendant de reconstruire, l'aide d'urgence à la population se poursuit : les ONG et les missions internationales doivent soigner et opérer les milliers de blessés dans des hôpitaux de fortune, distribuer eau et nourriture, installer des latrines, fournir des tentes aux milliers de sans-abri dont la maison s'est écroulée.

La capitale, Port-au-Prince, où 70% des habitants vivaient dans des bidonvilles voit fuir des milliers de sinistrés qui, ayant tout perdu, décident de retourner dans leur village retrouver des membres de leur famille comme le montre ce reportage de TF1 :
l'exode des sinistrés qui quittent Port-au-Prince

Reconstruire le plus possible avant la saison des pluies

Haïti : le grand chantier de la reconstruction commence
Les autres habitants de Port-au-Prince, n'ayant pas d'endroit où aller, campent dans les rues ou les parcs. "L'urgence, aujourd'hui, c'est de reconstruire le plus de maisons possible avant la saison des pluies qui commence en mai, explique Patrick Coulombel de l'association Architectes de l'urgence. Il y a des bâtiments qui sont tombés, donc ceux-là il faudra les reconstruire, et il y a des bâtiments affectés qui sont réparables et dans lesquels il faut faire des renforcements, c'est un vrai travail, il doit être fait avec de la compétence."

Haïti : le grand chantier de la reconstruction commence
Autre ONG présente à Haïti pour aider à la reconstruction, la Croix Rouge française. Après avoir distribué de l'eau potable à 600 000 personnes, les équipes de volontaires se sont donné comme objectif la construction de 160 latrines temporaires, dans les cinq grands camps de masse qui rassemble les sinistrés à Port-au-Prince.

Mais d'autres villes de l'île sont très touchées comme Léogâne, ville de 200 000 habitants, elle-aussi totalement détruite. Le récit des volontaires de la Croix Rouge à Léogâne.




Mardi 2 Février 2010

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par patrick jean louis/renaissance college jean louis patrick le 12/02/2010 20:25
pendant le seisme notre ecole est tombe nous aimerions avoir votre aide pour la reconstruire c est une ecole a caractere humanitaire

2.Posté par soutien gorge le 28/03/2010 15:31
.Pourquoi ne pas avoir confié ce mandat à des gens qui parlent la langue de l'Haïtien plutôt que de confier cette tâche à des gens qui ne peuvent communiquer avec les «indigènes». Pourtant il y a près de «7» millions de Québécois qui parlent la langue de ces gens et plus de 60 millions de Français qui peuvent agir aussi biensinon mieux que les Étatsuniens qui organisent le monde dans le désordre le plus complet. Ce n'est pas parce qu'ils sont près , géographiquement de «Haïti»,qu'on doit confier ce mandat à Bill Clinton qui ne pourra comuniquer avec ces gens. Lorsque nous disons que les Anglo-saxons veulent voir disparaître l'influience du français dans l'espace américain et dans le monde, il n'y a pas de moyen plus efficace que celui de prendre toute la place dans tous les domaines de la vie des peuples.L'exemple d'Haïti» en est le parfait modèle

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !