Guide des campus responsables 2013 : l'enseignement supérieur de plus en plus vert



La quatrième édition du Guide des campus responsables répertorie les bonnes pratiques des établissements d'enseignement supérieur en matière de développement durable. Déchets, transports vers l'université, enseignements, demandez le guide !





Cliquez sur l'image pour lire le guide.
Cliquez sur l'image pour lire le guide.
D'année en année, le développement durable gagne du terrain en milieu étudiant : et les initiatives ne sont plus réservées à quelques associations d'étudiants écologistes mais les établissements eux-mêmes tâchent de changer leurs pratiques pour limiter les gâchis et les surconsommations.
Mieux : le développement durable est devenu un vrai point stratégique pour évaluer la qualité des écoles ou des universités. Ainsi depuis le Grenelle de l'environnement en 2009, le "Plan vert" permet aux établissements de s'évaluer en ligne selon un référentiel précis.

La quatrième édition du Guide des campus responsables publiée en ce début 2013 par le site campusresponsables.com s'appuie donc sur ces résultats pour faire un vrai tour de France des bonnes pratiques universitaires.

Quelles tendances du côté des campus ?

Des cours au programme
D'abord les campus sont de plus en plus nombreux à proposer à leurs étudiants un cours introductif sur le développement durable, plus ou moins long et plus ou moins développé selon les campus. La business school SKEMA organise chaque année un défi-innovation sur le sujet : pendant une semaine, les étudiants qui intègrent l'école travaillent en groupe pour bâtir un projet innovant et viable sur un thème précis. Certains campus ont même rendu obligatoires certains cours comme Euromed, une autre école de commerce.

Le plus souvent, les cours de développement durable sont optionnels ou bien, certaines écoles préfèrent une approche transversable : plutôt que de faire des problèmatiques d'environnement une question à part, on l'introduit dans tous les enseignements. C’est le cas à l'EM Grenoble, HEMA, Sup de Co Montpellier, Audencia, l'Ecole des Mines de Nantes, l'ESSCA, L'école des Métiers de l’Environnement, Reims Management School.

NTIC et e-learning à la rescousse
Pour économiser des déplacements, des impressions papier et de l'espace, de nouvelles pédagogies on-line se développent. Euromed propose des cours en e-learning depuis plusieurs années. L'ESCEM a développé un forum "e-education innovante" et SKEMA un "knowledge Center" qui offre des outils d'e-learning pour non-voyants. Plusieurs campus ont mis en place des plateformes Internet d'accès à distance aux cours et documents pédagogiques.

Des sujets de recherche qui verdissent
Le développement durable devient aussi un thème de recherche : colloques, thèses, chaires de recherche.. Les campus optent souvent pour des thématiques proches de leur expertise première. Par exemple, Télécom Bretagne fait de la recherche appliquée sur les protocoles de communication de suivi des dépenses énergétiques, l'ESCEM a créé un Institut de recherche sur les nouvelles pratiques managériales, SKEMA a créé un observatoire de la finance durable, l'université Lille 1 a plus de la moitié de ses laboratoires qui travaillent sur différents thèmes du développement durable, l'institut Lasalle Beauvais a co-fondé un pôle de compétitivité mondial "Industries Agro-Ressources"...

Des modes de transports moins polluants
De très nombreux établissements ont fait un bilan global des moyens de déplacement sur le campus. Et ils ont travaillé avec les collectivités pour offrir des transports plus doux : les systèmes de vélos-partage se sont répandus, des campus plus isolés offrent souvent la possibilité aux étudiants de louer des vélos qu’ils garderont toute l’année. D'autres ont mis à disposition du personnel et des étudiants des sites de co-voiturage. Et quelques campus, comme l'ESCEM, l'Institut Lasalle Beauvais, RMS ou l'EHES offrent à leurs étudiants un abonnement de bus gratuit ou partiellement financé pendant leur scolarité, une initiative hélas encore rare...

Tri des déchets presque partout
Quasiment tous les campus ont mis en place un système de tri des déchets ayant besoin d’un traitement spécifique : les DEEE, les cartouches d’encres, les canettes, et le verre. Certains vont plus loin : l'ESC Clermont a mis en place un diagnostic global des déchets et a investi dans des bacs de tri et une politique de sensibilisation de ses usagers. L'ISA de Lille a également équipé l’ensemble de ses bâtiments d’un dispositif de tri avec un suivi spécifique et un contrat avec une entreprise d’insertion engagée dans la valorisation du papier.

Economies d'énergie, achats durables, restauration
Bien sûr, quasiment tous les campus cherchent à économiser l'énergie avec de nouvelles normes, mais certains se démarquent. Ainsi, l'Université de Nanterre a lancé un vaste programme de réduction de ses dépenses énergétiques via un contrat de performance énergétique, des contraintes environnementales dans les cahiers des charges du bâti.

Nouveau : un quart des campus du guide affirme désormais avoir mis en place une politique d'achats responsables : c'est le cas de l'université de Nantes, de l'université Panthéon Assas, d'Euromed, de l'ESSCA, de l'Ecole des Mines de Nantes entre autres. Ils intègrent des indicateurs sociaux et environnementaux (y compris les labels) dans les clauses des marchés publics ou dans le choix de produits et fournis.

Côté restauration, le sujet est en friche mais Campusresponsables a lancé en 2012 le label "Restaurant durable".

Et côté étudiant...

Last but not least, les initiatives venant des étudiants eux-mêmes fleurissent dans les associations mais aussi les junior-entreprises.

L'organisation d'événements permet d'associer plus largement tous les étudiants et même le personnel du campus. Citons par exemple une initiative innovante mise en place par Reims Management School qui organise La nuit de l'ONU depuis janvier 2012 alliant les thématiques développement durable, intelligence économique et négociations en partenariat avec l'ONU.

Les concours, trophées et jeux se mutiplient : bonne idée pour stimuler à la fois la réflexion, l'innovation et les changements de comportements. Ainsi l'université de Nantes invite ses étudiants à "imaginer son campus durable".

  • Vous voulez savoir où en est votre établissement en la matière ou glaner des idées ?  Consultez le Guide des Campus reponsables en ligne sur le site campusresponsables.com
 


Vendredi 1 Mars 2013
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !