Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie
Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie


Epilation : les poils, ça me rase !


On est toutes passées par une séance “tire-poils”. Vous savez, cette demi-heure maudite de souffrance et de résignation pour “être belle” ! On aimerait la passer à faire autre chose qu’à accomplir cette corvée les veilles de piscine, de jupes, de fêtes, où toute ressemblance avec un poil disgracieux serait une disgrâce pour la honteuse gyne erectus en question. Alors quelle alternative envisager ? À chacune, sa solution. Tour de piste des méthodes qui marchent, infaillibles, efficaces plus ou moins longtemps. À vous de dénicher celle qui vous emballe, afin d’être "au poil" pour le jour J.




Et Dieu créa la femme... avec des poils

Epilation : les poils, ça me rase !
Marre de rester trois heures enfermée dans la salle de bains sous de puissants halogènes à se contorsionner par terre pour arracher, non sans souffrance, des poils rebelles ! Ils sont noirs, ils rebiquent, ils piquent. Bref, ils nous sortent par les yeux! A moins de vouloir assumer sa pilosité version nordiques européennes, de se la jouer "nature", le poil est un tue-l’amour.
Il est notre obsession à toutes : comment l’éradiquer? Il y a des moyens rapides et économiques (le rasoir), mais non esthétique (risque de coupures, poils drus, etc.), des méthodes régulières, mais douloureuses (épilation à la cire froide ou chaude), et les méthodes radicales, mais fort coûteuses (électricité ou laser).
Dans ce maelstrom de condamnations à mort du poil, il faut peser le pour et le contre, en fonction du temps imparti, de son budget, de sa peau et de son poil bien sûr. Bonne lecture et surtout bonne chasse !
La pince à épiler
Le rasoir
Les crèmes dépilatoires
La cire
L'épilation définitive à l'électricité
L'épilation laser


La pince à épiler : idéale pour le visage

Epilation : les poils, ça me rase !
La pince à épiler nous sert presque de troisième main. Elle traque, elle se faufile, et fait du boulot de pro. Poil par poil, à ce rythme vous commencez à 21 heures et vous vous couchez à 6 heures du matin, les poils en moins, les cernes en plus. Trop long. Une bonne alliée à conserver pour les finitions, c’est tout.
Idéale pour le visage, la pince sera de préférence bien recourbée aux extrémités pour attraper facilement le poil sans le couper ou le casser. Au passage, vous aurez désinfecté la zone à épiler, sous peine de risquer une éruption cutanée qui vous rendrait, à coup sûr, beaucoup moins glamour…

Le rasoir : pour filles pressées en quête de jambes impeccables en toutes circonstances

Vieux comme Hérode, le rasoir fut longtemps le seul apanage des hommes. Signe de la virilité par excellence "tu seras un homme, mon fils, quand tu te raseras", le rasoir a eu de beaux jours dans les années 60/70, mais s’est laissé distancer par les crèmes dépilatoires et la cire.
La gente féminine est à l’honneur au rayon rasoirs, puisque désormais un pan entier leur est dédié. Ils se déclinent en couleurs pastels et peuvent même s’exhiber dans la salle de bains aux côtés du baume lisseur pour cheveux. Trop top ! Gare à ce que Monsieur, ou la copine de passage chez vous, ne tente pas de l’essayer, ils l’adopteraient ! Le rasoir est pratique, petit, peu cher, et facile d’entretien.

Les + : le prix imbattable, la rapidité et le nomadisme
Les - : le côté “peu chic” de la méthode, la garantie de poils drus. La fréquence liée à la repousse rapide.


Epilation : les poils, ça me rase !
Rasoir Lady Protector de Wilkinson Sword (Notre photo)
Environ 4,6 € dans les grandes surfaces.

Ou bien :
Extreme 3 Beauty de Wilkinson, en pack de 8 rasoirs jetables :6,46 €. Quattro for Women de Wilkinson : 6,95 €. Sa recharge de 3 lames: 7,50 €

Epilation : les poils, ça me rase !
Rasoir Gillette Sensor Excel pour Elle (photo)
De jolis petits rasoirs satinés aux couleurs pastels très tendance (rose givré, bleu acier et blanc) qui laissent la peau toute douce. Environ 4,6 €. Dans les grandes surfaces.


Les crèmes dépilatoires

Elles ne font pas l’unanimité, mais sont pourtant efficaces. Le poil est dissous grâce à l’action chimique qui s’infiltre dans le follicule pileux. Il s’affaiblit et repousse alors un peu plus doux.
- Avant de vous attaquer à vos gambettes ou à vos aisselles, faites un test afin d’éviter une possible allergie. Les actifs chimiques sont des dérivés de soufre qui peuvent ne pas être très bien tolérés.
-Étalez la crème sur une peau propre et sèche en couche régulière et suffisante (il faut recouvrir tous les poils), puis patientez entre 5 et 10 minutes selon les marques. Vous pouvez lire votre mag ou téléphoner à votre copine ou faire votre liste de courses pendant ce temps. Enlevez ensuite la crème à l’aide de la spatule fournie ou d’un gant de toilette. Rincez abondamment à l’eau fraîche pour resserrer les pores, puis hydratez la zone épilée.
Les + : Rapides, pratiques, douces et surtout indolores, pour les plus chochottes, pas de problème !
Les - : l’odeur, les allergies possibles, même si la plupart des crèmes sont hypoallergéniques.

La cire : pour filles patientes et courageuses en quête de travail bien fait

Epilation : les poils, ça me rase !
La cire ! Quelle (vieille) invention, tout de même !
- Froide (à bandes ou strips) elle est rapide, efficace, mais ne traite pas les poils retournés ou très courts. Parfait pour filles pressées aux problèmes veineux. Rapide, simple, et efficace : les bandes de cire froides de VEET. La repousse est un peu drue quand même, mais au bout de deux à trois semaines.
Veet, 40 bandes peau sensible 9,50 € ou 20 bandes 7,50€.
Monoprix, 10 bandes 5,50 €.
Nair, cire froide, 20 bandes, 7,24 €.
Nair Roll On Cire & Fruits Sans Chauffage 100 ml, 9,17€.

- Chaude, elle se fait à la maison ou en institut. L’avantage ? Elle adhère davantage au poil en le saisissant, le ramollissant et du coup tous les poils (même courts) partent. Mais la température est parfois peu tolérée. Attention aux systèmes veineux fragiles. Pour le maillot : idéale, puisqu’elle s’attaque parfaitement au système pileux plus dense. La peau est douce et nickel, et vous aurez fait de l’exercice avec votre mâchoire qui aura serré à “mord” la serviette de toilette…
Autre petit stigmate sympa, mais non durable : les petits boutons rouges sur les jambes ! Rassurez-vous ils ne durent qu’une demi-journée. Si vous êtes en jupe et que votre RDV a de l’avance, vous pouvez toujours dire que vous faites une allergie à votre assouplissant !
Autre avertissement : si le téléphone sonne et que vous êtes en pleine action abstenez-vous…sous peine de confondre le Nokia avec la spatule (aïe). On vous aura prévenue.
Les + : efficace, assez douloureuse, très longue. Toutefois, les poils s’amenuisent à la longue sur quelques surfaces.
Les - : l’espacement des séances d’épilation oblige à assumer des jambes non glabres durant quelques jours (le pantalon faisant subitement son retour).


Epilation : les poils, ça me rase !
Donc pour celles qui n’ont pas peur de salir leur salle de bains et pour les candidates expertes en manipulation (sans trembler) de la spatule collante qui file comme du sucre, il y a :
Epilateur à cire, Institut de Babyliss (photo). Ce kit comprend une unité chauffante, 24 bandes non tissées, une cartouche de cire et une huile nettoyante et adoucissante après épilation. 46 € environ dans les grands magasins.
Epilateur Aquarelle de Calor. Il évite que vous vous brûliez grâce à son thermostat qui maintient la cire du roll-on à basse température. Comptez 46 € environ dans les grands magasins.
Roll-on Poils Courts Veet. Une cire en roll-on qui s’attaque même aux poils courts. En vente en grandes surfaces.


L’épilation définitive à l’électricité : pour filles ultraraffinées au portefeuille bien garni

Qui n’a pas un jour rêvé d’exiber des jambes glabres toute l’année, sans rien faire, pareille au sortir des soins esthétiques?
C’est très tentant. Sauf qu’il y a du boulot et du budget aussi. S’attaquer à quelque 10 000 poils un par un à l’électricité, avec une décharge brève sur chaque bulbe, ce n’est pas rien. Et ce n’est pas tout, il faut payer à chaque séance. Bref, un pont d’or pour la tranquillité.

Les + : efficace et s’adapte sur tout type de poil (fin, blond, frisé, etc)
Les - : terriblement douloureuse, laissant par endroits de petites cicatrices sous forme de trous minuscules. À faire en hiver (pas de soleil à cause de la cicatrisation).


L’épilation laser : le high-tech nous rend belles

Une séance d'épilation laser
Une séance d'épilation laser
Une formule magique scandée à la radio, sur les affiches des salles d’attente des instituts ou des dermatos et qui paraît formidable à première vue.
Ah, cette bonne vieille invention qui, outre les concerts de Jean-Michel Jarre, peut servir à tout. Depuis quelques décennies déjà, le laser fait figure d’épilateur radical, anéantissant sur son passage bulbe et poil, tel Attila.
Le laser vous tente mais vous vous posez des questions ? Lire nos questions-réponses

Les + : très efficace, non douloureuse, assez rapide
Les - : coûteuse. Douloureuse (surtout dans les zones à forte densité des poils au mm2).




Dimanche 2 Décembre 2007
Valérie cantin

Permis de conduire | Logement | Loisirs | Cabine d'essayage | Conso