Envie d'Agir : 18 jeunes primés pour leur projet


Ils ont remporté la finale nationale 2007 des prix Envie d'Agir : 18 jeunes porteurs de projets pouvant avoir un impact sur la vie d'autres jeunes. Micro-entreprises, créations multimédias, événements culturels ou projets de solidarité... Grâce à ces prix, ils vont aller encore plus loin et donner à d'autres la même "envie d'agir".




Virginie Mehay, 2e prix section
Virginie Mehay, 2e prix section
"Pour moi, le prix Envie d'Agir a été plus qu'un coup de pouce, c'est un booster ! J'ai été totalement métamorphosée", raconte Virginie Mehay, 25 ans, l'une des 18 lauréates nationales. La jeune femme a créé dans la Drôme son magasin de produits biologiques locaux : "L'or de la Terre, pour un autre monde"... un joli nom qui dit toute son ambition. Virginie ne veut pas seulement vendre des produits mais proposer à ses clients une autre façon de vivre et de consommer. Dans son magasin, elle organise donc des conférences, des expos, des cours de cuisine... En remportant le 2e prix de la section "entreprenariat", elle gagne 8000 euros, et une pèche d'enfer pour aller plus loin.

Un passionné de slam à la rencontre des enfants, des jeunes, des prisonniers

Xavier Thétis, 2e prix, section Animation et développement local
Xavier Thétis, 2e prix, section Animation et développement local
Xavier Thétis, lui, est un passionné de slam qui a créé le troupe Lxir. Il intervient régulièrement dans les écoles, les centres de loisirs, mais aussi en maison d'arrêt et dans des associations à vocation sociale. Son projet, "le slam, art de la rencontre", dit bien sa double vocation : faire des spectacles de slam, mais permettre aussi à d'autres de le pratiquer. Dans des ateliers d'écriture ou des "sessions slam" organisées à Tours, il permet à beaucoup, jeunes ou moins jeunes, de mettre en mots leur quotidien, leurs émotions. Un projet représentatif de tous ceux que le dispositif Envie d'Agir cherche à encourager : des actions liées à un talent, une innovation, une passion, et pouvant avoir une utilité sociale, une retombée culturelle ou même économique. 29 emplois en tout ont pu être créés par les 18 projets primés !

Une fée du multimédia invente le dessin musical

Magnolya Roy, 1er  prix section
Magnolya Roy, 1er prix section
Créations multimédia, culture, animation locale, développement durable, solidarité internationale... les projets sont aussi variés qu'est vaste l'imagination des jeunes. Car si 18 projets ont été récompensés, 48 avaient participé à cette finale nationale. Et près de 3000 projets ont été soutenus en 2007 par le dispositif Envie d'Agir, au niveau des départements ou des régions. "En voyant tous ces projets, on redécouvre combien l'être humain est unique dans sa manière d'être co-créateur du monde", témoigne Laurent de Cherisey, le président du jury national 2007. Tous les projets sont en effet plus savoureux les uns que les autres par leur originalité. Côté artisanat, il y a Pascal Lapeyre, 26 ans, le tailleur de pierre entré chez les compagnons du devoir à 15 ans et créateur de son entreprise de pose et de restauration de marbres anciens, "Pro-pose marbre et granit" (son portrait). Chez les experts high tech, la douce Magnolya Roy, 28 ans, une fée du multimédia qui semble avoir fait naître d'un coup de baguette magique le Grapholine : une tablette graphique de "dessin musical" qui permet d'associer sur écran des traits et des formes à des sons. Et puis Christophe Finas, qui commercialise ses propres jeux de société et cherche à les diffuser auprès des associations de paralysés.

Des campagnards lancent le Festival de la vache verte pour animer leur village

Thibauc Crone, 3e prix section
Thibauc Crone, 3e prix section
En tous cas, le dispositif est un vrai moteur pour ceux qui pourraient se sentir isolés ou moins bien armés. "Qu'on ait fait ou non des études, on peut le faire, l'essentiel, c'est d'avoir un maximum d'énergie et de confiance en soi", dit Xavier, le slameur de 25 ans qui vient de créer un emploi. Thibaud Crone, lui (3e prix en "développement local"), vit à la campagne en Picardie où pour offrir aux jeunes du coin un peu d'animation, il a créé le "Festival de la vache verte" : deux jours de musique reggae-ska en juillet organisés dans une exploitation agricole de son village. "C'est pas parce qu'on n'est pas à la ville qu'on ne peut pas se bouger et faire de grandes choses dans nos campagnes... Maintenant, j'en suis convaincu".

Jonathan Dupire, lui, a fait de son fauteuil roulant une piste d'envol touristique avec le projet "Globe Roller". Dans le cadre de son association "Voyager accessible", il édite des guides destinés aux handicapés moteurs qui répertorient tous les sites touristiques d'une région en fonction de leur accessibilité. Campings, hôtels, monuments, transports. Il va tout tester lui-même, et après le département du Lot, va s'attaquer au Morbihan !

Comment participer à Envie d'Agir ?

Envie d'Agir : 18 jeunes primés pour leur projet
Au départ, bien sûr, il faut avoir un projet qui peut être personnel ou collectif. Deux dispositifs sont à votre disposition :
- Envie d'Agir - Projet jeunes : au niveau départemental, il s'adresse aux 11-30 ans (une vision très large de la jeunesse !), et soutient les premiers projets présentant un caractère d'intérêt général : animation locale, solidarité, utilité sociale, etc. La bourse peut atteindre 1600 euros.
- Envie d'Agir - Défi jeunes :au niveau régional, il est destiné aux 18-30 ans qui portent un projet présentant un caractère de défi personnel ou professionnalisant et qui ont un impact sur le projet de vie des jeunes. La bourse peut atteindre 8500 euros.
Les prix nationaux récompensent en plus des jeunes déjà primés au niveau régional.
Renseignements sur le site www.enviedagir.fr

Jeudi 27 Mars 2008

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Témoignages | Initiatives | Coin philo | Portrait | Citations | Spiritualité





Vos articles préférés !




S'abonner à la newsletter gratuite