Emplois d'avenir professeur : un job pour apprendre à enseigner




Le dispositif "emplois d'avenir professeur" (EAP) offre aux étudiants boursiers la possibilité d'avoir un job dans l'enseignement en vue de financer leurs études... et de préparer les concours de prof. L'Education nationale recrute ainsi 18 000 EAP d'ici 2015.



Emplois d'avenir professeur : un job pour apprendre à enseigner
Après deux ans d'études en fac d'histoire, Louise se sentait tentée par l'enseignement, sans savoir toutefois si elle "aurait la fibre". "Quand j'ai entendu parler des emplois d'avenir professeur, j'ai pensé que ça me permettrait de découvrir le métier", raconte-t-elle. Kevin, lui, y a vu l'opportunité de financer les cinq ans d'études nécessaires pour passer les concours de l'enseignement.

Lancés en 2012-2013, les "emplois d'avenir professeur" proposent en effet à des étudiants intéressés par les métiers de l'enseignement un emploi rémunéré à temps partiel au sein d'une école ou d'un établissement scolaire, sur une base moyenne de 12 heures par semaine. Ils peuvent ainsi poursuivre leurs études en parallèle, en visant de passer les concours de l'enseignement en fin de parcours.


Etudiante en lettre à la Sorbonne, Cindy a tenté l'aventure de l'EAP



Un dispositif gagnant-gagnant

Pour les étudiants, il y a plusieurs avantages :

- Encadrés par un enseignant tuteur, ils découvrent peu à peu le métier sur le terrain, dans une classe, et commencent à acquérir un savoir-faire pédagogique ;

- Ils bénéficient d'une aide leur permettant de financer la suite de leurs études qui vient s'ajouter aux bourses sur critères sociaux que ces étudiants perçoivent déjà. Au total, cela monte à 900 euros mensuels en moyenne.

- Ils peuvent en parallèle poursuivre leurs études universitaires jusqu'au master dans les mentions adaptées à l'enseignement car ils s’engagent, au terme de leur contrat d’emploi d’avenir professeur, à se présenter aux concours de l'enseignement organisés par l’État.

Pour l'Education nationale :

- Les EAP encouragent des jeunes à se lancer dans un métier qui manque cruellement de vocations et qui fait parfois peur ;
- Les postes sont offerts dans les académies et les disciplines où l'on manque le plus de profs : maths, français, anglais...
- La présence des étudiants EAP est une aide pour les enseignants et un soutien pour les élèves qui sont mieux encadrés.

Qui peut postuler pour un emploi d'avenir professeur ?

  • les étudiants boursiers de l'enseignement supérieur
  • en deuxième année de licence, en troisième année de licence ou en première année de master,
  • âgés de moins de 25 ans (ou de moins de 30 ans dans le cas d’étudiants en situation de handicap).
 
Sont prioritaires ceux qui étudient dans une académie ou dans une discipline connaissant des besoins particuliers de recrutement, ceux qui ont résidé au moins deux ans dans une zone urbaine sensible, dans une zone de revitalisation rurale ou dans un département d’outre-mer, ou qui ont fait au moins deux ans d’études secondaires dans un établissement situé dans l'une de ces zones ou dans un établissement relevant de l’éducation prioritaire.

En quoi consiste le job des emplois d'avenir professeur ?

Les missions sont en lien direct avec le projet professionnel de chaque étudiant : dans une classe de primaire ou de maternelle pour ceux qui veulent être professeur des écoles, en collège pendant des cours de maths pour ceux qui voudraient enseigner cette matière.

Mais elles évoluent au fil du temps : en deuxième année de licence, le stagiaire est dans une observation active, il assiste le professeur pour les activités en petits groupes, notamment dans le domaine des sciences, des langues ou pour les activités culturelles ou sportives.
En troisième année de licence ou en première année de master, il se lance peu à peu face à la classe en commençant à donner certains cours sous la responsabilité d'un enseignant.

L'exemple de Louana, 23 ans, dans l'académie de Créteil, en EAP dans une école primaire


Et celui de Pascal, 20 ans, étudiant en licence de maths, en EAP dans un collège


Comment bénéficier du dispositif emploi d’avenir professeur ?

  1. L'étudiant(e) remplit un dossier de candidature et formule une demande de bourse de service public (documents disponibles sur les sites des universités, des rectorats, etc.).
  2. Le dossier de candidature est complété par l'université (avis du directeur de la composante dans laquelle l'étudiant(e) est inscrit(e)), qui le transmet ensuite au rectorat d'académie.
  3. Une commission académique vérifie que le candidat remplit bien les conditions pour bénéficier d'un EAP et émet un avis quant à son aptitude à occuper cet emploi (projet professionnel, résultats universitaires, etc.).
  4. Une fois la candidature retenue, le rectorat transmet le dossier à une école ou un établissement scolaire sélectionné en tenant compte des préférences et du lieu d'études du futur EAP.
  5. L’école ou l’établissement scolaire prend alors contact avec le futur EAP pour un entretien et la signature du contrat.
 
Le contrat de travail, d'une durée d'un an renouvelable deux fois, précise le lieu d'affectation, la durée hebdomadaire de travail, les missions et rappelle les deux engagements pris par l'EAP : suivre une formation universitaire, et présenter l'un des concours de recrutement d’enseignants du premier ou du second degré organisés par l'État.

Plus qu'un simple job, l'emploi d'avenir professeur est un effet comme un premier emploi en alternance dans l'enseignement.

Dimanche 5 Janvier 2014
Milène Rapp

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Jobs et stages | Réussir son CV | Chercher un emploi | Réussir son entretien d'embauche




Découvrez la première plateforme d'emploi aide soignante et recrutement infirmier