Ecoles d'ingénieurs postbac : les concours communs ont la cote



La plupart des écoles d'ingénieurs postbac se sont regroupées pour proposer divers concours communs : GEIPI-Polytech, Avenir, Puissance11, Advance, Alpha... Tour d'horizon des principaux concours qui attirent chaque année de plus en plus de candidats.




Lightpoet / Fotolia
Lightpoet / Fotolia
Quasiment toutes les écoles d'ingénieurs postbac ont aujourd'hui rejoint la procédure APB. Avantage : le dossier scolaire rentré sur APB peut servir à toutes les écoles. Et les dates, pour s'inscrire et avoir ses résultats, sont aussi les mêmes. Pour simplifier également les sélections et ne pas condamner les lycéens de terminale à enchaîner les concours au printemps, la plupart se sont regroupées : un concours commun peut donner accès à un "bouquet d'écoles", à l'image de ce que faisaient déjà par exemple les INSA.

Sur le portail APB, un concours commun vaut pour un seul voeu dans la catégorie des écoles d'ingénieurs où vous ne pouvez en faire plus de 12. Ensuite à l'intérieur du voeu de chaque concours, vous choisissez les écoles qui vous intéressent et là encore vous devez les classer. Vous n'avez plus qu'à passer les concours et attendre juin pour découvrir les résultats sur APB : Si vous avez réussi un concours, on vous propose l'école la plus haut sur votre liste en fonction de votre classement par rapport aux autres candidats.

Attention !
APB élimine tous les autres concours (et écoles) que vous aviez classés en-dessous, que vous ayez réussi les concours ou pas. Il est donc capital de bien classer sur APB toutes vos candidature en fonction de votre préférence exacte. Mieux vaut ne pas s'inscrire à une école qui vous intéresse moyennement dans un concours commun si vous en préférez une autre dans un autre concours. C'est un énorme effort d'anticipation pour les candidats et une raison de plus pour bien s'informer sur chaque concours et ses écoles.

En 2012, il existe huit concours communs. Les quatre premiers ouvrent sur des écoles d'ingénieurs publiques, les quatre suivants sur des écoles privées, toutes délivrant un diplôme reconnu par la Commission des titres d'ingénieurs (CTI) :
Le concours GEIPI-Polytech
Le concours ENI
Le concours du groupe INSA
La sélection UT  (universités de technologie)
Le concours Avenir
Le concours Puissance 11
Le concours Advance
Le concours Alpha

Le concours GEIPI-Polytech

Ecoles d'ingénieurs postbac : les concours communs ont la cote
- Il est réservé aux candidats au bac S ou à ceux qui ont eu leur bac S l'année précédente. Un nouveau concours réservé aux bachelier technologiques des séries STI2D (toutes spécialités) et STL est toutefois ouvert en 2013.

- Le concours ouvre, depuis 2009, sur les écoles du GEIPI et les Polytech, un groupe qui offre 2302 places pour 26 écoles en 2012 : AgroSup Dijon; EEIGM Nancy, ENSGSI Nancy, Esstin Nancy, Ensim Le Mans, Esirem Dijon, Isat Nevers, Isel Le Havre, Istia Angers, Isty Versailles, Sup Galilée Paris XIII, Polytech' Annecy-Chambery, Polytech' Clermont, Polytech' Grenoble, Polytech' Lille, Polytech' Lyon, Polytech' Marseille, Polytech' Montpellier, Polytech' Nantes, Polytech' Nice-Sophia, Polytech' Orléans, Polytech' Paris UPMC, Polytech' Tours, Polytech' Paris-Sud, Télécom Lille 1, Télécom Saint-Etienne.

- Les lauréats du concours STI2D-STL, eux, ont accès à 18 de ces écoles : l'Ensim Le Mans, l'Esirem Dijon, l'Esstin Nancy, l'Isat Nevers, l'Istia Angers, l'Isty Vélizy, Polytech Annecy-Chambéry, Polytech Clermont-Ferrand, Polytech Grenoble, Polytech Lille, Polytech Nantes, Polytech Nice-Sophia, Polytech Marseille, Polytech Orléans, Polytech Paris-Sud, Polytech Tours, Sup Galilée Paris, Telecom Lille1.

- Caractéristiques des écoles : 26 écoles d'ingénieurs publiques, toutes adossées à une université d'où une forte dimension recherche : "Les enseignants ont une activité recherche ce qui est un gage de qualité ", souligne Bertrand Bonte, président du réseau GEIPI-Polytech. Certaines écoles ont un domaine de spécialité marqué : l'automobile à l'Isat Nevers, la logisque à l'Isel du Havre, l'agronomie à AgroSup Dijon... D'autres sont plus généralistes comme nombre de Polytech.


- Les + : des frais de scolarité très raisonnables ; dans les Polytech, la possibilité de se réorienter au bout de deux ans dans une autre école du réseau pour faire une spécialisation particulière ; le grand nombre de places offertes.

- Le concours : Sur dossier et épreuves écrites de maths et physique. Les très bons dossiers sont dispensés d'écrits, remplacés par un oral de motivation. Annales et précisions sur le site www.geipi-polytech.org

Le concours ENI

Ecoles d'ingénieurs postbac : les concours communs ont la cote
- Il est ouvert aux futurs bacheliers S, STI et STL
- Il ouvre sur 4 des 5 Ecoles nationales d'ingénieurs (ENI) : l'ENI Brest, l'ENI Metz, l'ENI Saint-Etienne, l'ENI du Val-de-Loire à Blois. La cinquième, l'ENI Tarbes a conservé son propre concours.

- Caractérisques des écoles : Les ENI sont publiques, et elles forment toutes des ingénieurs pour l'industrie avec diverses spécialités : génie mécanique à Metz, St-Etienne et Blois, génie des sytèmes industriels à Blois, électronique, informatique et mécatronique à Brest, génie électrique et informatique industrielle à Blois, génie civil à St-Etienne.

- Les + : frais de formation raisonnables ; depuis 2012, il n'y a plus d'épreuves écrites au concours.

- Le concours : sur dossier (coef. 6) et entretien de motivation (coef.4).  Les meilleurs dossiers sont dispensés d'entretien. La brochure du concours précise le coefficient affecté à chaque matière de votre dossier. On peut donc avoir une idée précise de sa note de dossier et de ses chances. http://www.ingenieur-eni.fr

Le concours du groupe Insa

Ecoles d'ingénieurs postbac : les concours communs ont la cote
- Il est ouvert futurs bacheliers S, et pour certains instituts aux STI et aux STL
- La sélection ouvre sur les cinq Instituts nationaux des sciences appliquées (Insa) : l'Insa Lyon, Rennes, Rouen, Toulouse et Strasbourg, et aussi sur deux Insa partenaires (une nouveauté depuis 2010) : l'Ensi de Bourges et l'Ensci de Limoges.

- Caractéristiques des écoles : des écoles d'ingénieurs publiques qui offrent d'abord une formation généraliste pendant deux ans, puis un choix entre un grand nombre de spécialités.

- Les + : frais de scolarité raisonnables, une très forte notoriété des Insa (en particulier l'Insa Lyon), un excellent taux d'insertion professionnelle, la possibilité d'une spécialisation progressive.

- Le concours : sur dossier et entretien en juin. La liste des admis est complétée en juillet quand les notes du bac sont connues. 850 places en tout. Seuls les très bons élèves sont admis ( www.insa-france.fr/ )

La sélection UT (Université de technologie)

Ecoles d'ingénieurs postbac : les concours communs ont la cote
- Elle est ouverte aux candidats aux bacs S, STI ou STL
- La sélection commune offre en tout 900 places (en 2012) pour trois "universités de technologie" : l'UT de Compiègne ou UTC, l'UT de Troyes ou UTT, l'UT de Belfort-Montbéliard (UTBM). C'est l'UTBM qui accueillent les bacheliers STI et STL.

- Caractéristiques des écoles : des établissements publics, avec un tronc commun scientifique durant deux ans, puis un choix entre nombre de spécialités.

- Les + : possibilités de cursus en apprentissage dans les trois UT, cursus pour les sportifs de haut niveau, possibilité de faire un semestre à l'étranger en deuxième année, belle notoriété, frais de scolarité raisonnables

- La sélection : Sur dossier, entretien et résultats du bac. Il y a une première phase d'admission le 9 juin (en 2012), puis d'autres admis à la deuxième phase de réponses sur APB et enfin des admis supplémentaires après les résultats du bac (s'assurer que vos notes sont rentrées) : une mention "bien" ou "très bien" est alors un +. Détails sur http://www.3ut-admissions.fr/

Le concours Avenir Bac

Ecoles d'ingénieurs postbac : les concours communs ont la cote
- Il est ouvert aux futurs bacheliers S et STI2D. A partir de 2016, les étudiants déjà bacheliers n'y ont plus accès car un autre concours a été créé pour eux et tous les candidats aux admissions parallètes : le concours Avenir+.

- Il ouvre sur 6 écoles d'ingénieurs : l'ECE Paris, l'EPF Sceaux et Troyes, L'EIGSI La Rochelle, L'Estaca Paris et Laval, l'EISTI Cergy ou Pau et l'ESILV la Défense (92). 900 places étaient offertes en tout en 2012.

- Caractéristiques des écoles : Ce sont des écoles d'ingénieurs privées et généralistes créées pour les quatre premières il y a plus de 80 ans. La formation généraliste des deux premières années évolue vers une spécialisation progressive avec une palette de choix plus ou moins large selon l'école : l'ECE Paris développe toutes ses spécialisations autour des nouvelles technologies, l'Estaca autour de l'ingénierie des transports (automobile, aéronautique...), alors qu'EPF Sceaux et l'EIGSI ouvrent des choix plus divers et proposent des formations bi-diplômantes en lien avec des universités étrangères. La dimension internationale est très présente dans chaque école. L'EISTI est dédiée aux maths et à l'informatique, l'ESILV, plus récente, se veut généraliste mais fondée sur des applications du numérique et fait partie du pôle universitaire Léonard de Vinci de Paris La Défense.

- Les + : Le site internet du concours Avenir propose un outil assez sophistiqué d'entrainement en ligne aux épreuves écrites (QCM) avec un timing de vos temps de réponses, votre score, des vidéos-conseil... L'EPF et l'Eigsi proposent l'opération Essai qui permet à des lycéens de venir passer deux jours dans l'école. Egalement en 2012, l'opération "Ingénieur d'un jour" permet de gagner une journée en compagnie d'un ingénieur dans le secteur de son choix (www.ingenieurdunjour.fr ).

- Le concours : Pour les S : sur dossier et épreuves écrites (maths, physique, anglais, comprehension-expression et raisonnement) le 8 mai de chaque année. Les meilleurs dossiers sont dispensés d'épreuves écrites. Pour les STI : sur dossier, épreuves écrites (maths, anglais) et entretien. (www.concoursavenir.fr )

Le concours Puissance 11

Ecoles d'ingénieurs postbac : les concours communs ont la cote
- Il est ouvert futurs bacheliers S et aux bacheliers S des deux années précédentes. Les STI et STL ne peuvent pas passer le concours Puissance 11 mais peuvent candidater en s'inscrivant directement sur APB auprès de chaque école.

- Il ouvre sur 11 écoles d'ingénieurs dont 9 du réseau associatif Fésic (Fédération d'écoles supérieures d'ingénieurs et cadres) : CPE Lyon, EPMI Cergy-Pontoise, ESCOM Compiègne, ESEO Angers, Paris, Dijon, HEI Lille, ISEN Brest et Rennes, ISEN Lille, ISEN Toulon, ISEN Paris, Isep ; et également les deux écoles du réseau ESIEE (consulaire) : ESIEE Amiens, ESIEE Paris.

- Caractéristiques : des écoles d'ingénieurs privées avec  une assez forte spécialisation de certaines : la chimie verte et le développement durable à l'ESCOM de Compiègne, les technologies du numérique à l'ISEP, à l'ESIEE Paris, l'ISEN Brest... HEI ou CPE Lyon offrent une palette plus large de spécialités. L'ISEP est liée à l'Institut catholique de Paris, HEI à la Catho de Lille, CPE Lyon à la CCI de Lyon et la Catho de Lyon.

- Les + : le nombre de places (1900) et d'écoles qui multiplient vos chances. Pour choisir son école, le site www.atoi2jouer.fr informe sur le métier d'ingénieur et les diverses spécialités.

- Le concours : Sur dossier et épreuves écrites (QCM de maths, physique et chimie). Annales à télécharger sur le site www.puissance11.fr

Le concours Advance

Ecoles d'ingénieurs postbac : les concours communs ont la cote
- Il est ouvert élèves de terminale S ou STI (ou aux candidats libres au bac S ou STI).

- Il ouvre sur trois écoles du groupe d'enseignement supérieur privé IONIS : EPITA, ESME Sudria à Paris, Lille et Lyon, et l'IPSA à Paris et Toulouse.

- Caractéristiques des écoles : ce sont des écoles d'ingénieurs privées. Deux ont une forte spécialisation : l'informatique pour l'EPITA, l'aéronautique et le spatial pour l'IPSA. ESME Sudria est davantage pluridisciplinaire. L'IPSA délivre maintenant un diplôme reconnu par la Commission des titres d'ingénieurs (CTI). Ces trois écoles développent une pédagogie active avec la réalisation de nombreux projets dans des conditions proches de la vie professionnelle.

- Les + : une excellente insertion professionnelle, notamment pour les diplômés d'EPITA, des cursus pragmatiques avec de nombreux stages. Le concours comporte un oral de motivation permettant de défendre sa passion.

- Le concours : Sur dossier, épreuves orales (entretien de motivation, oral d'anglais et de maths), épreuves écrites (QCM de maths, physique, anglais, compréhension et expression). Les très bons dossiers de terminale S peuvent être dispensés des oraux et des écrits. Séances de préparation tous les samedis de fin janvier à fin mars  (www.ecole-ingenieurs.com/index.aspx )

Le concours Alpha

Ecoles d'ingénieurs postbac : les concours communs ont la cote
-  Créé en 2012, est ouvert aux éléves de terminale S, STI, STL, STAV ou ES spécialité maths et aux bacheliers de l'année précédente. Toutefois toutes les écoles ne sont pas ouvertes à tous ces bacheliers.

- Il ouvre sur sept écoles d'ingénieurs : l’EBI, l'EFREI, l’ESIGETEL, l'ESIEA Paris Laval et 3iL rentrées dans le concours en 2012-2013 et l'ELISA Aerospace et L'ISMANS qui font leur entrée en 2016.

- Caractéristiques des écoles : des écoles d'ingénieurs privées toutes marquées par une spécialisation particulière : l’EBI forme à la biologie industrielle (débouchés dans la pharmacie, la cosmétique, l'agroalimentaire) et accueille des bacheliers S ou STL ; EFREI et l'ESIGETEL à l'informatique et aux TIC (bacheliers S, STI et ES spé maths) ; l'ELISA Aerospace aux métiers de l'aéronautique et de l'espace, et l'ISMANS aux métiers de la mécanique et des matériaux pour l'industrie.

- Les + : Possibilité de se réorienter vers une autre école du groupe du concours Alpha en première année au bout d'un semestre par la passerelle Mosaïque.

- Le concours : sur dossier (les meilleurs ou "grands Alpha" sont dispensés des écrits) + Epreuves écrites de logique et culture générale, SVT, anglais, maths, physique ou SES pour les terminales ES + Entretien oral de motivation spécifique à chaque école. (http://www.concours-alpha.fr/ )

Les écoles qui font encore cavalier seul

- Sur le portail Admission-post-bac, on ne trouve plus que quelques écoles d'ingénieurs postbac qui recrutent avec leur propre concours :
  •  les trois ECAM, ECAM Lyon, ECAM Rennes, ECAM Strasbourg Europe ont leur propre procédure d'admission (sur dossier et entretien). Pour candidater sur APB, il faut choisir le voeu "Admission FESIC- ECAM". Puis voir ce qui concerne la sélection sur http://admission.ecam.fr
  •  Lassalle Beauvais est une école d'ingénieurs en agriculture du groupe FESIC qui accueille des bacheliers S, STI, STL et STAV.
  • L'ENI de Tarbes est une école d'ingénieurs publique en génie mécanique et industriel
  •  l'ESITC Cachan est une école d'ingénieurs en BTP (admission sur dossier et entretien).
- Et quelques rares écoles d'ingénieurs ne recueillent pas les inscriptions via le portail APB :
  • l'ESITC Metz, école d'ingénieur en BTP : dossier de candidature à retirer sur son site directement
  • Le réseau des ICAM (Lille, Nantes, La Roche sur Yon, Vannes ou Toulouse), écoles d'ingénieurs généralistes, et le réseau de la FESIA qui regroupe 4 écoles d'ingénieurs en agriculture (ESA d'Angers, ISA de Lille, Isara Lyon, EI Purpan) recrutent toujours via le site www.grandesecoles-postbac.fr/
  • Avantage : ces voeux ne viennent en annuler aucun sur le site APB, ils sont totalement indépendants et peuvent vous donner un choix supplémentaire.


Lundi 19 Octobre 2015

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger







S'abonner à la newsletter gratuite










Guides à télécharger




















Un blog sur l'actu des débouchés

La plasturgie, encore une filière industrielle qui veut attirer les jeunes

Comme d'autres filières industrielles, la plasturgie souffre d'un manque d'attractivité alors que...




Recommandé par Reussirmavie.net
Des professionnels du coaching et de l'orientation :