Découvrir les psaumes


Tags : culture, religion

Des comédiens ont prêté leur voix à la récitation des psaumes, ces 150 textes de la Bible de style poétique qui expriment tour à tour l'émerveillement de l'homme face à la création, sa détresse face à l'injustice, son cri face à la mort et sa confiance en Dieu. Extraits.





Un manuscrit des psaumes en hébreu.
Un manuscrit des psaumes en hébreu.
Connaissez-vous les Psaumes ? Ces 150 textes de la Bible attribués au roi David (Xème s. av. J.-C.) rassemblent des écrits poétiques qui chantent toutes les facettes de la condition humaine : joie de la vie reçue, émerveillement face à la Création, angoisse de la souffrance et confiance en un Dieu créateur et insondable. Paroles sacrées pour les juifs et les chrétiens, les psaumes peuvent rejoindre tout homme par la beauté et la force de leur cri. 

Depuis des siècles, les moines les chantent et les méditent, mais il a fallu attendre 2012 pour que des religieux dominicains de Lille aient l'idée de demander à des comédiens de prêter leur voix à ces textes millénaires. Pour partager plus largement le trésor des psaumes, ils les ont même mis en ligne sur le site psaumedanslaville.org. Extraits.

Psaume 148 : Louange sous le soleil, lu par Claire Chastel

Louez le Seigneur du haut des cieux,
Louez-le dans les hauteurs.
Vous, tous ses anges, louez-le,
Louez-le, tous les univers. Louez-le, soleil et lune,

Louez-le, tous les astres de lumière;
Vous, cieux des cieux, louez-le,
Et les eaux des hauteurs des cieux.

Qu’ils louent le nom du Seigneur :
Sur son ordre ils furent créés;
c’est lui qui les posa pour toujours
Sous une loi qui ne passera pas.

Louez le Seigneur depuis la terre,
monstres marins, tous les abîmes;
Feu et grêle, neige et brouillard.
Vent d’ouragan qui accomplis ses paroles;

Les montagnes et toutes les collines,  
Les arbres des vergers, tous les cèdres;
Les bêtes sauvages et tous les troupeaux,
Le reptile et l’oiseau qui vole;  

Les rois de la terre et tous les peuples,
Les princes et tous les juges de la terre;
Tous les jeunes gens et jeunes filles,
Les vieillards comme les enfants.  

Qu’ils louent le nom du Seigneur,
Le seul au-dessus de tout nom;
Sur le ciel et sur la terre, sa splendeur :
Il accroît la vigueur de son peuple.  

Louange de tous ses fidèles,
Des fils d’Israël, le peuple de ses proches!

Psaume 126 : Dieu, le bâtisseur qui veille, lu par Jean-Damien Barbin

Si le Seigneur ne bâtit la maison,
Les bâtisseurs travaillent en vain;
Si le Seigneur ne garde la ville,
C'est en vain que veillent les gardes.

En vain tu devances le jour,
Tu retardes le moment de ton repos,
Tu manges un pain de douleur :
Dieu comble son bien-aimé quand il dort.

Des fils, voilà ce que donne le Seigneur,
Des enfants, la récompense qu'il accorde;
comme des flèches aux mains d'un guerrier,
Ainsi les fils de la jeunesse.

Heureux l'homme vaillant
Qui a garni son carquois de telles armes!
S'ils affrontent leurs ennemis sur la place,
Ils ne seront pas humiliés.

Psaume 114 : La terre des vivants, lu par Michael Lonsdale

J’aime le Seigneur
il entend le cri de ma prière;
Il incline vers moi son oreille;
toute ma vie, je l’invoquerai.

J’étais pris dans les filets de la mort,
retenu dans les liens de l’abîme,
j’éprouvais la tristesse et l’angoisse;

J’ai invoqué le nom du Seigneur :
Seigneur, je t’en prie, délivre-moi!
Le Seigneur est justice et pitié,
notre Dieu est tendresse.

Le Seigneur défend les petits :
j’étais faible, il m’a sauvé.
Retrouve ton repos, mon âme,
car le Seigneur t’a fait du bien.

Il a sauvé mon âme de la mort,
gardé mes yeux des larmes
et mes pieds du faux pas.

Je marcherai en présence du Seigneur
sur la terre des vivants.

Psaume 61 : En Dieu se reposer, lu par Marie-Sophie Ferdane

Je n’ai de repos qu’en Dieu seul,
mon salut vient de lui.
 Lui seul est mon rocher, mon salut,
ma citadelle : je suis inébranlable.
 
Combien de temps tomberez-vous sur un homme
pour l'abattre, vous tous,
comme un mur qui penche,
une clôture qui croule ?
 
Détruire mon honneur est leur seule pensée :
ils se plaisent à mentir.
Des lèvres, ils bénissent ;
au fond d’eux-mêmes, ils maudissent.
 
Je n’ai mon repos qu’en Dieu seul ;
oui, mon espoir vient de lui.
 Lui seul est mon rocher mon salut,
ma citadelle : je reste inébranlable.
 
Mon salut et ma gloire
se trouvent près de Dieu.
Chez Dieu, mon refuge,
mon rocher imprenable !
 
Comptez sur lui en tous temps,
 vous, le peuple.
Devant lui épanchez votre cœur :
Dieu est pour nous un refuge.
 
L’homme n’est qu’un souffle,
les fils des hommes, un mensonge :
sur un plateau de balance, tous ensemble,
ils seraient moins qu’un souffle.
 
N’allez pas compter sur la fraude
et n’aspirez pas au profit ;
si vous amassez des richesses,
n’y mettez pas votre cœur.
 
Dieu a dit une chose, deux choses que j'ai entendues.
Ceci : que la force est à Dieu ;
à toi, Seigneur, la grâce !
Et ceci : tu rends a chaque homme selon ce qu’il fait.

Psaume 136 : Si je t’oublie Jérusalem, lu par Nazim Boudjenah

Au bord des fleuves de Babylone
nous étions assis et nous pleurions,
nous souvenant de Sion ;
aux saules des alentours nous avions pendu nos harpes.
 
C’est là que nos vainqueurs nous demandèrent des chansons,
et nos bourreaux, des airs joyeux :
«Chantez-nous, disaient-ils,
quelque chant de Sion.»
 
Comment chanterions-nous un chant du Seigneur
sur une terre étrangère ?
Si je t’oublie, Jérusalem,
que ma main droite m’oublie !
 
Je veux que ma langue s’attache à mon palais
si je perds ton souvenir,
si je n’élève Jérusalem, au sommet de ma joie.
 
Souviens-toi, Seigneur,
des fils du pays d’Edom,
et de ce jour à Jérusalem
où ils criaient : «Détruisez-la, détruisez-la de fond en comble ! »
 
Ô Babylone misérable,
heureux qui te revaudra les maux que tu nous valus ;
heureux qui saisira tes enfants,
pour les briser contre le roc !

Ecouter tous les autres psaumes

- Le site internet www.psaumedanslaville.org vous propose en tout 12 psaumes en vidéo

- Mais également : tous les psaumes de la Bible (il y en a 150) en enregistrement audio que vous pouvez podcaster gratuitement sur iTunes. En prime : chaque lecture de psaume est suivie d'une méditation moderne, sorte d'explication et de réflexion sur le texte proposé par un religieux dominicain.

Lire aussi notre article :
La Bible, patrimoine de l'Humanité

20 Octobre 2013
La rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Témoignages | Initiatives | Coin philo | Portrait | Citations | Spiritualité



Vos articles préférés !



S'abonner à la newsletter gratuite