Coût du permis : trop d'auto-écoles ne sont pas dans les clous



Une enquête réalisée par l'association de consommateurs CLCV dénonce un manque de transparence des auto-écoles sur le coût réel du permis de conduire. Les candidats ignorent souvent le taux de réussite, les délais et les coûts des leçons supplémentaires en cas d'échec : des "détails" stratégiques qui peuvent faire monter la facture !





Coût du permis : trop d'auto-écoles ne sont pas dans les clous
Bonne idée que cette enquête réalisée au premier semestre 2013 après de 447 auto-écoles françaises. L'association de consommateurs a mis ses enquêteurs dans la peau du candidat qui souhaite passer le permis, pour évaluer les tarifs et les pratiques des auto-écoles.

Premier point : la qualité de l'information. La réglementation oblige normalement toute auto-école à afficher à l'extérieur de ses locaux les tarifs horaires de ses cours (de code et de conduite) et des forfaits de base. Or 13% des auto-écoles n'affichent rien du tout, et "quand elles mettent en place un affichage, il est incomplet dans 1/3 des cas", indique l'association en commentant les résultats.

"Quand les auto-écoles respectent, plus ou moins complètement la règlementation, l'affichage visible depuis l'extérieur est loin d'être toujours compréhensible", note aussi l'enquête. Les enquêteurs ont vu de tout, jusqu'à "un affichage perpendiculaire à la vitrine, ou des tarifs dépassés depuis plusieurs mois, recouverts par de la publicité ou cachés par des
plantes vertes !.

Pas facile dans ces conditions de se faire une idée objective du coût total de l'aventure et de comparer les prix entre auto-écoles. "Le consommateur n'a pas d’autre choix que d'entrer dans les locaux où il risque de se retrouver face à un professionnel au discours commercial rodé et de perdre toute possibilité de signer en connaissance de cause", déplore CLCV.

Forfait 20 heures : une offre d'appel souvent insuffisante

Un deuxième manque de transparence vient du coût réel du permis lui-même. En effet toutes les auto-écoles mettent en avant un forfait de base comprenant souvent les heures de code, 20 heures de conduite, et la présentation aux deux examens (théorique et pratique). L'addition s'élève en moyenne à 1067 euros. Fort bien.

Mais l'enquête ne manque pas de rappeler que le taux de réussite à la conduite est en moyenne de 57% et que seuls 1,9% des candidats réussissent avec moins de 20h de conduite. Pour 35% des candidats, il faut 20 à 25h et pour 32,6%, 25 à 35 heures de conduite.

Pour deux tentatives, à Paris, le coût du permis peut s'élever à 1750 euros


"Le candidat malheureux devra s'acquitter de frais d’inscription à l'examen qui peuvent aller jusqu'à 230€ (tarif relevé sur Paris), déplore l'enquête, mais aussi s'armer de patience, le délai d'attente pour pouvoir se représenter à l'épreuve pratique pouvant aller jusqu'à 4 mois en Ile-de-France. Et prévoir de nouvelles heures d’enseignement, toujours en heures supplémentaires, aussi bien pour perfectionner son niveau que pour ne pas le perdre compte tenu d'un délai d'attente."

Or à l'inscription, la plupart des auto-écoles se gardent bien d'informer le candidat du montant de ces heures supplémentaires (de l'ordre de 50 euros !), ou du délai de présentation à l'examen. Trop peu affichent aussi leur taux de réussite, un facteur qui fera beaucoup varier l'addition finale ! Ainsi à Paris, le tarif médian du forfait 20h de conduite s’élève à 1250€. Mais dans l'hypothèse très probable d'une deuxième présentation après 6 heures de conduite supplémentaires, la note finale montera à 1780 euros (1250 + (50X6) + 230) !

De fortes disparités selon les régions

L'enquête de l'association CLCV regrette aussi les disparités selon les régions à la fois dans les prix, les délais et les taux de réussite.

"Si le coût du forfait 20 heures est sans surprise plus élevé dans les grandes villes, relève-t-elle, il peut varier du simple au double selon l’endroit". Les enquêteurs ont ainsi relevé sur Paris un forfait 20h à 1425 euros et à 780 euros sur Lille. La leçon de conduite peut aussi aller de 36 euros dans le département du Nord, à 62 euros en Vendée.

Sur Paris même où 16 auto-écoles ont été testées, les tarifs sont tout aussi variables : pour le forfait 20h, ils s'échelonnent de 890 à 1425 euros.

Mais c'est surtout le taux de réussite à l'examen qui varie beaucoup selon les régions : 45,48% à Paris, 53,02% dans les Bouches-du-Rhône, 56,35% en Haute-Garonne, 69,37% en Dordogne et 70,03% dans les Alpes de Haute-Provence ! "Les différences de résultat parfois très marquées à l’épreuve pratique posent la question de l’équité de cette épreuve voire de l'homogénéité de la valeur du diplôme délivré", estime l'association.

Une enquête bien utile pour les candidats

Le ministre de la Consommation Benoît Hamon a annoncé qu'il allait faire appel aux services de la répression des fraudes pour enquêter sur les manquements relevés dans des auto-écoles par l'association de consommateurs.

L'enquête réalisée par CLCV est aussi intéressante pour les candidats : elle permet de mieux comprendre les pièges des tarifs qui peuvent vous être présentés et vous permettre de poser les bonnes questions.

Consultez l'enquête de CLCV sur les tarifs et pratiques des auto-écoles (en pdf ci-dessous) :

enquete_auto_ecoles.pdf Enquête-auto-écoles.pdf  (366.05 Ko)




Lundi 26 Août 2013
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !