Conseils aux parents des lycéens qui passent le bac



Votre fils ou votre fille passe le bac et ça vous stresse ! En tout cas, cet examen mythique est souvent une épreuve pour toute la famille. Alors, comment soutenir votre "enfant" sans l'énerver ? Faut-il l'aider, donner des conseils ? Quelle est la bonne attitude ?




Conseils aux parents des lycéens qui passent le bac
"Quand leur enfant passe le bac, certains parents ont l'impression de revivre leur propre expérience par procuration et de passer à nouveau cet examen", dit Manuella Oster, directrice du lycée pensionnat Excellencia à Troissy.

Résultat : certains parents peuvent transmettre un stress ou exercer une pression pas vraiment opportune. "Ma mère me met la pression pour que j'ai une mention", dit Sandra, en terminale L. "Mon frère aîné a raté son bac l'an dernier et je sens que ça les stresse. Du coup, je n'ai pas le droit à l'échec"...

Pour autant, certains jeunes peuvent avoir besoin d'un soutien à l'heure où les cours s'arrêtent et où ils se retrouvent chez eux et sont censés se consacrer à leurs révisions.

Pour trouver le juste milieu entre trop de pression et pas assez de soutien, tenez-vous en à quelques principes simples.

Coupez le cordon : ce n'est pas vous qui passez le bac !

Savoir rester à votre place est sans doute le meilleur service que vous pouvez rendre à votre ado. "Il est normal de vouloir s'investir, mais il vaut mieux rester en retrait, conseille Manuella Oster : imposer ses méthodes de travail ou projeter sa propre expérience et son vécu sont à bannir."

C'est au jeune de se prendre en main car c'est lui qui passe l'examen, non ? Le meilleur service que vous pouvez lui rendre est donc de continuer à vivre normalement, à travailler, à sortir, à vous distraire... On pourra simplement éviter d'organiser trop de loisirs tentateurs : inviter toute la famille le dimanche qui précède n'est pas forcément judicieux s'il a du mal à se mettre aux révisions.

Il vous dit qu'il va aller réviser à la campagne avec des copains ? Avant de dire non, réfléchissez un peu : le fait de changer de cadre peut être très bienfaisant pour lui ou pour elle, si tant est qu'il part avec des camarades qui vont l'aider à se mettre au travail. Les révisions au vert chez une grand-mère ou simplement à la bibliothèque municipale ont déjà fait leurs preuves chez ceux qui ont du mal à se concentrer chez eux. Et cela vous donne aussi de la tranquillité.

Chouchoutez le discrètement au quotidien

Couper le cordon ne veut pas dire abandonner. A l'approche du bac, l'adolescent a particulièrement besoin de l'affection de ses parents qui peut se traduire par des gestes simples et de petites attentions : lui préparer son plat favori, lui acheter une babiole, lui offrir une nouvelle coque de téléphone, aérer sa chambre, etc.

Attention, il ne s'agit pas d'être à son service mais plutôt de le décharger de contingences matérielles le temps du bac.

Vous pouvez notamment veiller à ce qu'il ou elle s'alimente correctement et par votre présence discrète, l'inciter à respecter ses temps de sommeil... mais sans tomber dans l'inquisition.

Ne parlez pas d'échec

Quels que soient ses difficultés et ses résultats, restez po-si-tifs. Un jeune doit savoir que ses parents croient en lui, c’est important pour sa réussite.

Evitez donc les réflexions du style : "En travaillant comme ça, c'est sûr que tu vas dans le mur !". Et si le jeune est découragé ou exprime une crainte, "je n'y arriverai jamais", "je vais redoubler", "je ne retiens rien"... efforcez-vous de l'encourager. Ses plaintes ne sont d'ailleurs souvent que des appels à un encouragement.

Vous pouvez dire pas exemple "c'est normal d'avoir l'impression d'avoir tout oublié, ne t'en fais pas, si tu révises bien, tout reviendra devant ta copie".

Avant l'examen, l'enjeu est en effet de permettre au jeune de rester motivé pour travailler. Evoquer un échec n'est pas productif, il peut lui faire perdre confiance et motivation.

Ne transmettez pas votre stress

"Ce sont souvent les parents qui sont les plus stressés et qui transmettent ce stress à leur enfant", remarque Muriel Derhy, coach scolaire et parentale qui organise des ateliers de gestion du stress au bac, mais pour les lycéens bien sûr.

Le fait de rester à votre place, en retrait, peut éviter de transmettre ce stress au jeune. Si vous êtes très tendu, demandez-vous pourquoi : est-ce votre propre expérience du bac ou d'un autre examen qui remonte ? Craignez-vous réellement un échec ? Rappelez-vous tout de même que 80% des jeunes décrochent leur bac chaque année. C'est le moment de vous distraire ou de vous consacrer à une tâche personnelle qui vous motive... en dehors du bac.

Parfois, le stress d'un jeune peut se retourner contre les parents et le rendre agressif ou désagréable : ne réagissez pas par la violence, aidez-le plutôt à dire son inquiétude et posez calmement des limites.

Si nécessaire, conseillez-le

Normalement, vous n'êtes pas les mieux placés pour donner des conseils de méthodes de travail : les enseignants et une multitude de supports para-scolaires sont là pour le faire.

Si votre jeune vous en parle et seulement alors, vous pourrez lui suggérer de : 
  • Faire un planning de révisions alternant séances d'apprentissage et moments de détente ;
  • Faire des fiches et s'entraîner sur des annales en temps réel  ;
  • Tenir compte de son type de mémoire (visuelle, auditive) et de ses rythmes ? A quels moments et où est-il le plus efficace ?
  • Varier les supports de révisions : fiches, livres scolaires, applications mobiles, quizz, supports audio et vidéos, etc. ;

Mercredi 11 Juin 2014

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par oufkir le 23/12/2015 15:51
bonjour je suis un parent tres inquete pour mon fils de 19 ans ile passe son bac pro cette annee de 2016 qui dois rencontrer merci bien cordialement

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie







S'abonner à la newsletter gratuite










Guides à télécharger




















Un blog sur l'actu des débouchés

La plasturgie, encore une filière industrielle qui veut attirer les jeunes

Comme d'autres filières industrielles, la plasturgie souffre d'un manque d'attractivité alors que...




Recommandé par Reussirmavie.net
Des professionnels du coaching et de l'orientation :