Classement QS : Paris reste en tête des meilleures villes étudiantes au monde



Le QS Best Student Cities qui classe les villes universitaires au regard des étudiants internationaux place Paris en tête pour la 4ème année. Melbourne est 2ème et Tokyo 3ème du classement.





Devant la Sorbonne.
Devant la Sorbonne.
Voilà qui compense les mauvais résultats des universités françaises dans les classements internationaux liés aux performances académiques (comme le QS World University Rankings ou le classement de Shangai).

Le QS Best Student Cities classe les grandes villes universitaires du monde en fonction des avantages qu'elles peuvent présenter pour un étudiant international. Ce classement prend en effet en compte 5 critères dont ces rankings ou classements académiques des universités de la ville mais aussi la place laissée aux étudiants, l'attractivité de la ville en elle-même, l'activité des employeurs et l'accessibilité financière.

Et une fois tout cela pris en compte, Paris arrive en tête et cela pour la 4ème année consécutive.

Melbourne est à nouveau seconde du classement et Tokyo troisième.  Londres est maintenant passée à la cinquième position, juste entre Sydney (4ème) et Singapour (6ème) à cause de son coût de vie élevé.

QS Best Student Cities 2016 - Top 10
  Villes universitaires
1 Paris
2 Melbourne
3 Tokyo
4 Sydney
5 Londres
6 Singapour
7 Montréal
8 Hong Kong
9 Berlin
10 Séoul

 

Des universités reconnues, un coût abordable, des recruteurs nombreux

Paris n'arrive pourtant pas en tête sur tous les points pris en compte, mais toujours en bonne place comme on le voit sur la page détaillant le classement selon les 5 critères.

En ce qui concerne les rankings (classements académiques de ses universités), elle arrive deuxième derrière Londres, ce qui s'explique par le fait qu'elle concentre en fait les meilleures universités françaises mondialement reconnues (avantage du centralisme français).

Mais elle est bien plus abordable financièrement que Londres ! Et même si elle n'arrive qu'au rang 25 pour ce critère de coût (affordability), Paris est la deuxième ville plus abordable parmi les cinq premières du classement, notamment grâce au faible coût des frais d'inscription. Sur les 75 villes publiées dans le classement final, Londres apparaît comme la ville la moins abordable.
 
Cette place qu'a Paris en tête du classement pour la quatrième année consécutive s'explique également du fait de la forte présence et activité des recruteurs dans la liste des villes considérées par QS.
 

L'argument culturel moins déterminant

Jacques Biot, président de l'École polytechnique, pointe aussi les atouts culturels de Paris : "Outre son excellence académique et scientifique, la région parisienne présente de nombreux attraits pour les étudiants internationaux, à commencer par l'histoire, la culture et les arts. Elle offre un environnement unique pour qui a soif d'apprendre, de découvrir, d'étudier, de s'engager et d'échanger".

Toutefois, il ne semble pas que ce soit le critère qui attire le plus les étudiants internationaux vers Paris, puisque dans le classement Paris n'est que 22ème sur le plan de l'attractivité de la ville (Sydney, Toronto, Vienne, Tokyo arrivant en tête).

Plusieurs universitaires français se sont toutefois réjouis de trouver Paris en tête du classement général après les attentats du 13 novembre : "Paris est plus que jamais déterminée à défendre au quotidien ses valeurs de solidarité, de liberté et de créativité. Parce que le savoir est principe d'ouverture à autrui : sapere aude!", a déclaré Thierry Coulhon, président de Paris Sciences et Lettres.

Les villes étudiantes qui montent

Singapour gagne 9 places dans ce classement 2016, atteignant la 6ème place, ce qui s'explique par l'ascension de ses universités dans le classement académique.

Berlin gagne également 6 places, jusqu'au rang 9, bénéficiant d'une forte attractivité financière.

Les Etats-Unis sont la nation la plus représentée dans les classements de QS 2015/2016 avec onze villes classées. Boston (13ème) et New York (20ème) sont dans le top 20.
 
L'expansion du classement a permis d'introduire de nouvelles villes telles que Oslo (60ème) et Sharjah des Emirats Arabes (68ème).

QS considère 122 villes qui comptent au moins 250 000 habitants et possèdent deux universités ou plus sur le QS World University Rankings. Le classement QS Best Student Cities est conçu afin d'établir pour les étudiants et les parents une comparaison détaillée des différents valeurs ajoutées des villes universitaires.

Ce classement est basé sur 14 mesures divisées en 5 catégories de même poids. Pour les éditions futures, QS travaille à élargir le nombre de mesures utilisées, avec des concepts plus détaillés.

Le classement des villes françaises

Les Français remarqueront aussi que d'autres villes comme Lyon ou Toulouse figurent au classement QS Best Student Cities et qu'elles sont parfois devant Paris sur certains critères.

Les classements strictement français entre villes étudiantes donnent en effet rarement la palme à Paris. Ainsi selon le classement établi par L'Etudiant, Toulouse arrivait en tête des villes universitaires où il fait bon vivre en 2015, suivie par Grenoble, Montpellier, Bordeaux, Rennes, Nantes et Aix. Paris n'arrivait qu'en position 22.


Mardi 1 Décembre 2015
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !