Bus, cars, tram : embarquement immédiat !



En ville comme en banlieue, les réseaux de transport en commun se développent. Les entreprises doivent recruter des conducteurs, mais aussi des techniciens et des cadres pour gérer le trafic.




Après son bac STT option informatique et gestion, Rémi, 20 ans aujourd'hui, cherchait sa voie. "Je ne voulais pas travailler tout le temps dans un bureau, ni faire tous les jours les mêmes choses". Il repense alors aux nombreux trajets en autocar qu'il a effectués durant toute sa scolarité dans l'Oise, autour de Compiègne. "J'aimais ces voyages, les autocars m'attiraient et je parlais pas mal avec les conducteurs". Attiré par cet univers et aussi par les contacts humains, il se met en chasse d'une formation dans le transport de voyageurs. Conducteur d'autocar ? "Je voulais avoir plus de responsabilités, m'occuper de la gestion des lignes, faire du management".

Il finit par trouver le cursus sur mesure, une formation de "technicien supérieur en transport de personnes" qui délivre en 9 mois un titre professionnel de niveau bac + 2. Un cursus bâti sur mesure pour répondre aux gros besoins des entreprises de transport et organisé par leur groupe de formation, l'AFT-iftim. Au bout des neuf mois, les diplômés viennent tout droit prendre un poste dans les services d'exploitation des réseaux de bus, d'autocar ou de tramway : agent de planning, responsable qualité, adjont au directeur d'exploitation...

Les métiers de l'exploitation: dynamisme, management, rigueur

Bus, cars, tram : embarquement immédiat !
Derrière les gros volumes des autobus ou des trams se cache en effet une foule de métiers peu connus, en particulier ceux de l'exploitation. Savez-vous qui dessine les tracés des lignes, décide des lieux d'arrêt, des horaires, qui organise les roulements des véhicules et des conducteurs ? C'est le service "exploitation". "Au cours de la formation, nous apprenons à créer des lignes, à régler leur fréquence, à organiser le travail des conducteurs grâce aux progiciels d'exploitation, et tout cela en tenant compte des véhicules, des priorités et des règlementations", explique Rémi. Lui qui cherchait un métier de contact est gâté : " Nous devons gérer aussi les relations avec les conducteurs, il y a beaucoup de management", se félicite-t-il.

Bus, cars, tram : embarquement immédiat !
Autre atout selon les étudiants : l'aspect professionnel de la formation. "Nous travaillons presque toujours sur des cas concrets, des mises en situation". Pas étonnant car les formateurs sont eux-mêmes des professionnels ou l'ont été. Ainsi Nathalie Lecoffre, formatrice, a été six ans responsable d'exploitation des Rapides de Bourgogne. "C'est un métier passionnant qui exige beaucoup de qualités relationnelles : il faut faire l'interface entre la direction et les conducteur et avoir un bon contact. Mais il faut aussi de la méthode et de la rigueur. Si un véhicule a un accident, notre responsabilité peut être engagée.

Un poste de responsabilités à 21 ans, c'est possible !

Denis Mitout, 21 ans, reçoit son diplôme de
Denis Mitout, 21 ans, reçoit son diplôme de
Pour accéder aux postes de responsable d'exploitation, la formation doit être poursuivie jusqu'à un titre professionnel de niveau bac + 3 de responsable production transports de personnes que l'on peut faire en alternance en 18 mois. C'est ce que vise Mathieu Perret, un passionné de réseaux de bus et de tram originaire de Brest. "Petit déjà, je connaissais par coeur tous les arrêts et les horaires du réseau de ma ville, raconte-t-il. Mon rêve, ce serait de travailler à l'exploitation du futur tramway de Brest". Mais Mathieu sait qu'il doit être mobile.

Pour l'heure, il s'apprête à partir en stage sur le réseau d'Angers qui construit aussi son tramway. La montée en puissance des trams et des transports en commun en France offre énormément d'opportunités de carrières aux jeunes. Pour preuve, le jour de la remise de diplômes à l'AFT-Iftim, la présence de quelques anciens étudiants déjà en poste : ils travaillent dans les réseaux de transport des grands groupes français (comme Transdev, Veolia, Keolis) ou chez des petits transporteurs, mais tous à des postes de responsabilité.
Ainsi, Jean-Marie qui dirige une PME, les Autobus Montois. Denis, 21 ans, qui aussitôt décroché son titre de responsable production, a trouvé un poste de responsable qualité dans une filiale de Transdev en Seine-et-Marne pour veiller sur 3 réseaux interurbains et un urbain. Un poste de responsabilité à 21 ans, après deux ans de formation, qui dit mieux ?

Pour accéder à ces formations et ces métiers

- La formation de technicien supérieur en transports de personnes est accessible après un bac, ou éventuellement un CAP/BEP si celui-ci est complété par une expérience dans le secteur (et dans ce cas après des épreuves et un entretien).

- La formation de responsable production transports de personnes est accessible soit après avoir fait celle de technicien supérieur en transports de personnes, soit après n'importe quel BTS, DUT, ou DEUG (L2). Vous pouvez par exemple commencer par un BTS Transport, ou un DUT Transport et logistique, excellents diplômes qui préparent à l'ensemble des secteurs du transport (marchandises, aérien, ferroviaire) puis poursuivre par les 18 mois en alternance dans le transport de personnes. Pourquoi ne pas l'envisager non plus après deux années de droit ou d'économie ?

Bus, cars, tram : embarquement immédiat !
Pour tout renseignement : Ecole nationale supérieure en transport de voyageurs (ENSTV), 127 - 131, avenue Ledru Rollin 75011 PARIS Tél. : 01 43 14 79 03 établissement privé du groupe AFT-iftim



Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par moustapha le 04/06/2008 17:19
slt je suis la pour que vous merdez de travailler je suis 1 jeune chauffeur mecanicien je suis diplomé d'1 certifacat de travail mecanique 5eme categori plus permis de conduire poids lourd je suis soutien d'1 famille et j'ai pas de travail je voudrai que vous medez de travailler vous pouvez me contacter au 77 260 65 74 merci

2.Posté par Losy le 15/11/2014 18:35
Bonjours je suis en Terminal STMG j'aimerai devenir conductrice routier j'aimerai savoir après mon bac quel parcours professionnel dois-je entamé ?

3.Posté par Michèle le 17/11/2014 12:32
bonjour,

@Losy
Va sur le site www.aft-iftim.com à la rubrique Formation des jeunes, et tu trouveras tous les renseignements, ainsi que les adresses des centres de formation.

c'est une bonne idée, car c'est un métier qui cherche des jeunes.

4.Posté par Jonathan le 24/12/2015 01:27
Bonjour,

Je suis actuellement à la recherche d'une entreprise capable de me proposer un contrat en alternance afin de préparer le titre pro de technicien supérieur transport de voyageurs et pourquoi pas continuer vers responsable de production, je suis diplômé d'un titre CTRIV et j'ai 7 ans d'expérience dans la conduite interurbaine urbaine et touristique.
Pourriez-vous me donner des axes de recherches?
Cordialement

5.Posté par Journaliste reussirmavie le 30/12/2015 10:14
@Jonathan

tu peux aller déposer un CV et voir les offres d'emploi du secteur sur le site http://www.t-clic-emploi.com/
autrement tu peux consulter l'AFTRAL (nouveau nom de l'AFT-Iftim) ou contacter les autocaristes de ta région par exemple... ou l'entreprise qui gère les réseaux de transport de voyageur de ta région (tu ne dis pas où tu habites).
Si tu es dans une grande métropole, tu pourras en effet postuler dans une entreprise gérant trams, métro, etc.

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?







S'abonner à la newsletter gratuite










Guides à télécharger






Un blog sur les débouchés

La plasturgie, encore une filière industrielle qui veut attirer les jeunes

Comme d'autres filières industrielles, la plasturgie souffre d'un manque d'attractivité alors que...