Bien répondre à une petite annonce d'emploi



Dans 25 % des recrutements, il y a, au départ, une petite annonce. Ce n'est pas une raison pour répondre à n'importe laquelle. Apprenez à analyser le texte d'une annonce et à adapter très précisément votre réponse.





A quelles annonces répondre ?

Bien répondre à une petite annonce d'emploi
Seulement à celles qui proposent un poste et demandent un profil qui vous correspondent point par point. Sinon, votre réponse sera systématiquement mise au panier !
Ne perdez donc pas de temps à faire des réponses inutiles.
Pour trouver les annonces qui sont vraiment pour vous, vous devez les lire très attentivement. Tous les mots comptent dans une annonce et les entreprises les ont choisis soigneusement. (N'oubliez pas qu'elles payent un tarif à la ligne pour passer une annonce !).
Apprenez donc à lire entre les lignes et à analyser le texte de chaque annonce.

Bien analyser chaque terme de l'annonce et se poser les bonnes questions

Bien répondre à une petite annonce d'emploi
- L'annonce comprend en général un titre, souvent le nom du métier ou plutôt du poste recherché : "Agent commercial", "Hotliner", "Ingénieur territorial"... Est-ce exactement le type de poste pour lequel vous avez été formé ? Est-ce le type de poste que vous recherchez ? Celui par lequel vous souhaitez commencer votre vie professionnelle ?
- Il y souvent un rapide descriptif du poste ou du cadre dans lequel la personne recrutée évoluera : "Société à forte croissance veut renforcer son équipe de vendeurs de terrain", ou "Vous intégrez une équipe dédiée aux relations support-clients". Parfois, le descriptif est plus bref : suivi de clientèle, assistance qualité. Là encore, demandez-vous si cela correspond à ce que vous désirez faire.
- Si l'entreprise qui recrute est nommée et qu'elle décrit ses activités, prenez le temps d'en savoir plus en allant sur son site internet par exemple. Son activité, son style, ses produits vous motivent-ils ?
- Indications capitales, les compétences, les connaissances ou les diplômes requis. Elles peuvent être très précises : maîtrise du logiciel CATIA, BTS technico-commercial, DUT d'informatique... Dans ce cas, ne vous présentez que si vous avez exactement ces compétences (à plus forte raison si l'annonce précise qu'elles sont "exigées"). Par contre si une compétence est "souhaitée" ou "serait un plus", vous pouvez vous présentez même si vous ne l'avez pas (ou pas tout à fait), à condition d'avoir d'autres atouts pour le poste et de bien les présenter dans votre lettre.
- Enfin, les annonces peuvent indiquer des critères plus "qualitatifs" pour définir un profil : "sens du contact", "disponibilité requise", "capacité d'adaptation". Le premier tri de candidature ne se fera pas là-dessus, mais on pourra vous interroger en entretien sur ces points pour voir si vous correspondez complètement au profil recherché. Ne négligez donc pas ces quelques mots : ils donnent souvent les critères qui serviront à départager plusieurs candidats qui auront le même diplôme égal. Réfléchissez-y pour préparer votre lettre et votre entretien et préparez vos arguments.

Le problème du manque d'expérience

On n'a par définition pas d'expérience quand on cherche son premier emploi. Vous ne pouvez donc répondre aux annonces qui demandent "4 à 5 ans d'expérience" voire plus. Mais vous n'êtes pas limité non plus aux annonces réservées aux "débutants".
L'indication "première expérience" peut en effet s'appliquer à un stage d'assez longue durée (par exemple un stage de fin d'études), à un travail d'été de deux mois, ou plus encore à une expérience en entreprise en tant qu'apprenti. L'important est surtout que votre stage ait été fait dans le même secteur ou le même type de taches ou de poste. Diplômée d'une école de commerce, Caroline a envoyé sans succès des dizaines de candidatures pour décrocher un poste de chef de produit... jusqu'à ce qu'elle postule dans une entreprise fabriquant des peintures, qui l'a convoquée illico parce qu'elle avait fait son stage de fin d'études dans l'entreprise de peinture concurrente.

Faites le point de vos atouts et comparez avec l'annonce

Finalement, pour savoir si vous devez postuler à une annonce, faites un petit tableau avec deux colonnes : à gauche, ce que l'entreprise recherche, à droite, ce que vous pouvez présenter ou offrir pour correspondre à cette demande.
Pour les qualités "subjectives" de personnalité (dynamique, relationnel), indiquez des faits concrets qui peuvent démontrer que vous correspondez à ce profil.
Si vous êtes parfaitement en correspondance avec ce que l'annonce indique, pas de doute, vous devez postuler. Si vous vous éloignez un peu de ce qui est demandé (un peu moins d'expérience, diplôme différent mais proche), mais que vous pensez avoir d'autres atouts pour le poste (motivation pour le secteur ou l'entreprise, profil psychologique, expérience similaire), vous pouvez aussi tenter votre chance, mais il faudra démontrer au recruteur le bien-fondé de votre candidature. Ce petit travail de préparation vous sera en tout cas très utile pour écrire votre lettre de motivation (lire Réussir sa lettre de motivation).

Répondez à l'annonce de façon adaptée

- Le CV
Pour répondre, adaptez votre CV à l'annonce. Mettez en valeur les expériences professionnelles (stages, mémoires,...) qui vont intéresser le recruteur parce qu'elles ont eu lieu dans le même type de secteur ou pour des fonctions proches. Détaillez bien les taches accomplies. De même pour les expériences 'autres", loisirs ou activités extra-professionnelles : gardez uniquement celles qui peuvent souligner une des qualités évoquées dans l'annonce.
Evidemment, dans la partie "formation", indiquez vos diplômes et éventuellement les options ou spécialisations ou sujets de thèse, qui montrent que vous avez les compétences directement liées au poste proposé. Inversement, supprimez ou réduisez ce qui est un peu à côté.
- La lettre de motivation
Elle doit maintenant faire le lien entre le CV et l'annonce : expliquez en quelques lignes pourquoi vous postuler en envoyant votre CV. Attention, soyez concis et précis, donnez vos trois-quatre arguments personnels dans les toutes premières lignes : "Je réponds à votre annonce car j'ai la formation demandée pour le poste de x, au cours de mes études je me suis spécialisé dans les fonctions de y et ai effectué mon stage de fin d'études dans un..... Cette expérience positive m'a confirmé dans mon projet de travailler dans une entreprise de.... ou qui fabrique... ou qui évolue dans le secteur du... comme la vôtre."
Indiquez ensuite votre disponibilité.
Surtout n'oubliez pas d'indiquer le numéro ou la référence de l'annonce en haut à droite de votre lettre en mentionnant : "Objet : candidature à l'annonce n°..."
Et suivez scrupuleusement les consignes données dans l'annonce pour l 'envoi de votre candidature : nom de la personne à qui l'adresser, mail ou courrier, lettre manuscrite ou pas. Ne cherchez pas à téléphoner ou à doubler votre candidature mail par un courrier si on ne vous le demande pas : vous risquez de passer pour quelqu'un incapable de suivre une consigne précise ou bien de gêner et de donc de déplaire d'emblée ! Ne cherchez pas non plus à contacter directement le patron ou le DRH pour aller plus vite... Il sera toujours temps de venir aux nouvelles pour relancer l'entreprise par téléphone quinze jours plus tard...

Vendredi 7 Juin 2013

Jobs et stages | Réussir son CV | Chercher un emploi | Réussir son entretien d'embauche











S'abonner à la newsletter gratuite











Emploi Paris, Job Paris



Des cours d'anglais par e-mail, à tester gratuitement