Apprendre un métier avec les Compagnons du devoir



Chez les Compagnons du devoir et du Tour de France, on peut se former en apprentissage sur un métier parmi 25. Et s'enrichir d'une solide tradition humaine et professionnelle pour réussir sa vie.




Un apprenti tailleur de pierre
Un apprenti tailleur de pierre
Nés au Moyen-Age, les Compagnons, qui rassemblaient autrefois des corporations d'artisans de talent, forment aujourd'hui une association investie dans la formation des jeunes. Elle propose aux 16 à 25 ans (au minimum de niveau 3ème) d'acquérir une première formation professionnelle dans 25 métiers : boulanger, pâtissier, chaudronnier, carrossier, mécanicien de précision, tapissier, charpentier... uniquement des métiers qui recrutent et ne connaissent pas le chômage ! Vous pouvez préparer un CAP ou un bac pro pour commencer, puis éventuellement un brevet professionnel, une mention complémentaire, BTS ou licence pro.

La transmission de l'expérience est capitale
La transmission de l'expérience est capitale
Chez les Compagnons, l'apprentissage est la règle. Vous alternez 6 semaines en entreprise, et 2 semaines en centre de formation d'apprentis (CFA). Priorité au terrain : chez eux, on croit d'abord à la transmission des savoir-faire des anciens aux jeunes.


Pourtant le "lapin" (surnom donné à l'apprenti compagnon) n'apprend pas seulement avec son maître d'apprentissage. Durant les périodes de formation théorique, il peut séjourner dans une "maison" des Compagnons où se côtoient apprentis, formateurs, anciens ou "itinérants" en train de faire leur Tour de France. Dans ces "maisons" placées sous la responsabilité d'un "prévôt", on apprend l'importance du respect, de la rencontre, du partage d'expérience, de la fraternité. Les Compagnons, c'est un peu une grande famille où l'humain et le savoir-être sont aussi importants que le travail !

Le témoignage de Cédric


Le Tour de France, pour se perfectionner par le voyage

Des apprentis bottiers
Des apprentis bottiers
Une fois votre  premier diplôme en poche, vous pouvez bien sûr commencer à travailler. Mais les Compagnons ont une autre proposition à vous faire : le "Tour de France", aussi appelé le "voyage", une tradition héritée du passé où l'ouvrier allait perfectionner son savoir d'atelier en atelier.

Aujourd'hui le futur compagnon (appelé "aspirant") peut aller développer ses compétences et sa culture en allant travailler dans diverses entreprises en France... ou à l'étranger. Les Compagnons du XXIème siècle bénéficient en effet des dispositifs européens favorisant la mobilité des apprentis, et le réseau international des Compagnons permet de trouver facilement des employeurs. Un Tour de France peut donc durer plusieurs années (5 en moyenne), et vous permettre d'apprendre une langue étrangère, de multiplier les expériences et les rencontres.


Un apprenti maroquinier.
Un apprenti maroquinier.
Après un CAP de couvreur et un BEP techniques du toit, Aurélien a découvert Morlaix et ses toits d'ardoise, la région parisienne et le zinc, Lyon et ses dômes en cuivre... "Puis j'ai passé la frontière pour oeuvrer sur des clochers d'église allemandes. A tout juste 18 ans, j'étais responsable d'un chantier et d'une équipe de 6 ouvriers !", se souvient-il.

Clément, lui, a voyagé jusqu'au Vietnam après son CAP en sellerie : "Là-bas, j'ai intégré un bureau d'études de prototypage de sacs à dos où j'ai travaillé avec des designers de marque. Je leur soumettais des croquis et des propositions d'améliorations. Cette expérience a été un tournant dans ma vie". De retour en France, il prépare un BTS design de produits et devient designer de produits souples, sacs et tentes, pour une marque de sport.

A la fin du Tour de France, celui qui n'est encore qu'un "aspirant" réalise un "travail de réception" : une réalisation qui témoigne de sa maîtrise technique du métier et de sa maturité. Il peut enfin être "reçu" comme Compagnon. Fort de cette excellente formation, nombre d'entre eux créent leur entreprise, ou prennent des responsabilités. A leur tour ils ont à coeur de transmettre leur savoir à un apprenti ou deviennent formateur dans la "famille"

Pour prendre contact avec les Compagnons du devoir

Apprendre un métier avec les Compagnons du devoir
-Pour privilégier la rencontre, les Compagnons du Devoir proposent périodiquement une demi-journée d'information (s'inscrire pour des demi-journées d'information
 
Vous pouvez y découvrir les 25 métiers des Compagnons
Il est capital en effet de choisir un métier qui vous plaise et il  y a peut-être des métiers auxquels vous n'aviez pas songé ! On vous explique aussi le fonctionnement de la formation en apprentissage et vous passez un petit test d'évaluation en français et maths.

-Si vous réussissez ce test, vous êtes invité à une seconde demi-journée (en général dans une "maison" des Compagnons), trois à quatre semaines plus tard. Cette fois, on vous conseille sur la façon de trouver une entreprise pour faire votre apprentissage : comme toujours en France, c'est en effet  la signature du contrat d'apprentissage qui valide inscription définitive.

Mardi 11 Juin 2013
Photos : Compagnons du Devoir et du Tour de France

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par berenice le 16/01/2014 22:59
quelle caractéristique faux t il pour etre en compagnon des saison ( boulangerie, pâtisserie )

2.Posté par Michèle Longour le 17/01/2014 12:55
@berenice,
profitez des journées portes ouvertes le week-end du 25-26 janvier 2014 pour aller poser toutes vos questions : c'est la meilleure façon de savoir si un métier vous convient et si ces maisons des compagnons sont pour vous. vous pouvez y parler avec les profs mais aussi avec les jeunes...

Voir les adresses sur leur site dont l'adresse figure à la fin de notre article.

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?





S'abonner à la newsletter gratuite