Anne-Dauphine Julliand : ''au coeur du pire, il y a le meilleur''



Dan son livre "Deux petits pas sur le sable mouillé", Anne-Dauphine Julliand raconte comment malgré la découverte d'une maladie génétique rare chez ses deux petites filles, sa famille prend le cap d'une confiance infaillible. Tout aussi édifiant que son livre, son témoignage vidéo sur des plateaux de télévision.





C'est triste la mort mais c'est pas grave


Le témoignage écrit d'Anne-Dauphine Julliand

Anne-Dauphine Julliand : ''au coeur du pire, il y a le meilleur''
- Gros succès de librairie, le livre d'Anne-Dauphine, "Deux petits pas sur le sable mouillé" aux éditions des Arènes, est un bouleversant récit du quotidien de sa famille.

On peut en lire des extraits et envoyer des messages à l'auteur sur le site http://www.deuxpetitspas.com

- Lire aussi sur notre blog "Chausson et Potiron" l'article Le témoignage d'Anne-Dauphine Julliand : Deux petits pas

Acheter le livre d'Anne-Dauphine Julliand


8 Juin 2013

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Carolle Léger Rochon le 19/07/2012 05:21
Facebook
Le dimanche 15 juillet 2012,


Chère Anne - Dauphine,

Je m'excuse en commançant pour cette familiarité mais je t'écris cette lettre comme si je l'écrivais à une amie. Tout d'abord je tiens à te remercier d'avoir livré ton témoignage avec tant de générosité et d'ouverture.

Je dois avouer qu'à prime abord je ne voulais pas lire ton livre. J'avais peur qu'il me face trop mal. Qu'il me ramène à un temps dans ma vie qui a été si douloureux. Toutefois, c'est ma bonne amie Natacha qui m'a incitée à le lire. Elle m'a dit " Carolle, tu dois lire ce livre. C'est ta vie. Tu vas voir ça sera comme rencontrer quelqu'un qui a marché un chemin semblable au tient. Ça te fera du bien. " Je lui ai donc fait confiance et j'ai lu.

Natacha avait raison, ton livre fut un réel baume sur mon coeur. Je n'avais pas encore rencontré quelqu'un qui avait un vécu semblable au mien. Ceci est toutefois bien heureux car je ne souhaiterais pas cela à mon pire ennemie. Voir ses enfants souffrir, il n'y a rien de pire que cela. De l'envers de cette médaille, quel privilège d'avoir eu des enfants qui nous ont tant appris sur la vie. Nous avons réalisé bien des choses que plusieurs ne réalisent pas dans une vie. Mes enfants se sont mes héros. Grâce au parcours de mes trois enfants je vois LA VIE avec des yeux bien différents.

Pour revenir au livre, ce qui m'a accroché au début c'était les dates et la séquence des événements. Elles étaient si semblables, pas pareilles mais semblables. Toutefois, ce sont tes réflexions, tes réalisations, ta compréhension de ce qui est l'essentielle de la vie qui m'a le plus marqué. Car, elles sont les miennes. Tu as écrit et décrit si clairement mon cheminement intérieur à travers l'épreuve. Lire ton livre c'était presque suréel. Il m'a touché au fond de mon être.

Mes enfants ne sont pas atteints de leucodystrophie bien qu'au début les neurologues contemplaient une maladie métabolique. La leur n'est pas dégénérative et je remercie le Seigneur pour chaque jour si précieux que nous avons avec eux. En fait, 2 ans et demie plus tard nous avons la chance de nous être adapté à leur condition médicale. Comme toi, nous ne savons pas ce que nous réserve l'avenir mais à chaque jour je fait confiance en Dieu. Je ne pourrais expliquer mon histoire à l'intérieur d'une lettre. Comme la tienne, une expérience comme celle là ne se décrit pas en quelques mots.

En fin, je te souhaite ce qu'il y a de plus beau. Fait confiance à la vie, elle nous amène là où l'on doit être. Merci, mille fois pour ton témoignage. Tu m'as fait du bien!

Sincèrement, Carolle L. Rochon

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Témoignages | Initiatives | Coin philo | Portrait | Citations | Spiritualité






Vos articles préférés !


S'abonner à la newsletter gratuite