Aider son fils ou sa fille à choisir son orientation


L'orientation, c'est aussi une histoire de famille. Mais quelle est la juste place des parents dans les choix de filières, de formation ou de métiers d'un adolescent ? Comment l'aider à trouver sa voie ? Quelques conseils et un guide plus complet.




Aider son fils ou sa fille à choisir son orientation
"J'ai voulu accompagner mon fils dans un salon d'orientation mais nous sommes revenus les bras chargés de brochure sans avoir eu de révélation "... "Ma fille ne sait absolument pas ce qu'elle veut faire : comment l'aider ?" "Notre fils cadet ne s'intéresse qu'à la musique et ne veut rien faire d'autre..."

Les parents sont souvent démunis lorsque arrive, parfois en troisième, plus souvent dans les années lycée, l'heure des choix importants. Ils ont en la matière un rôle éducatif majeur à jouer, mais n'en ont pas toujours vraiment conscience. Et quand la relation avec l'ado en question est déjà difficile, ou que la scolarité est source de conflit, l'affaire se complique encore.

Pour garder le cap et assumer le mieux possible, trois grands principes.

Anticipez : ne vous réveillez pas la veille du conseil de classe

Eh oui, on ne les voit jamais grandir et le temps passe vite ! Trop souvent, nous aurons tendance à nous réveiller à la dernière minute, au moment des conseils de classe, lorsque tombent, tels des verdicts sans appel, les décisions de redoublement ou "d'orientation", ou qu'il faut absolument rentrer sur Internet la liste des "voeux" pour les études postbac.

Dans ces cas, il est alors trop tard pour permettre au jeune de mûrir un projet et de poser un choix libre c'est-à-dire éclairé par une recherche documentée et une réflexion. Affolés, bien des parents de jeunes en échec ressentent ainsi la douloureuse impression de se trouver dos au mur et de n'avoir plus aucun choix.

Au contraire, c'est en réfléchissant avec le jeune suffisamment tôt dans la scolarité, en amont des conseils de classe et des décisions de fin d'année que vous lui donnez le temps d'envisager plusieurs voies, de faire un stage, de se documenter, de rencontrer un psychologue orientateur, et même de se remotiver pour son travail scolaire. Il ne s'agit pas de le ou la "caser" à l'avance, mais de l'aider à se poser les bonnes questions au bon moment.
Exemple : si votre ado a déjà redoublé une classe de collège et se trouve à nouveau en difficulté en troisième, il est clair qu'un nouveau redoublement ne sera pas possible et qu'une orientation vers la voie professionnelle lui sera proposée. Il faut donc lui permettre suffisamment tôt de découvrir les diverses spécialités qui pourrait l'intéresser.
Au lycée, si les décisions sont à prendre en terminale (entre janvier et mars), c'est dès la seconde et surtout la première qu'il faut les préparer : un lycéen de première a encore tout son temps pour aller dans divers salons, passer des tests, rencontrer des professionnels, et envisager plusieurs filières.

Dialoguez : écoutez votre ado et aidez-le à réfléchir

Le dialogue, capital dans la relation parents-adolescents, est l'outil qui va vous permettre de mieux repérer les goûts et les talents de votre fils ou fille. C'est aussi en parlant avec vous (et d'autres adultes), c'est-à-dire en verbalisant ses désirs et en les confrontant au champ des possibles, que votre ado va avancer.

Là encore, inutile de vous poster devant lui ou elle au dernier moment en l'interrogeant : "Qu'est-ce que tu veux faire plus tard ?" Profitez plutôt de toutes les occasions offertes par la scolarité ou la vie elle-même pour ouvrir le dialogue sur ses centres d'intérêt, ses passions, ses compétences :
- le stage obligatoire à faire en troisième : les parents étant en général mis à contribution pour trouver le stage, profitez-en pour discuter avant, pendant et après...
- les forums métiers, les rencontres avec des proches passionnés par leur métier
- les réalisations scolaires ou extra-scolaires dans lesquelles il ou elle excelle : soulignez toujours ses qualités, vous l'aidez ainsi à mieux se connaître et à prendre confiance en lui ou en elle... Ne vous en tenez pas qu'aux "notes", mais portez un regard sur toute sa personne.

Si vous n'y arrivez vraiment pas, un rendez-vous avec un psychologue orientateur, peut être un moyen d'amorcer le dialogue : à condition de ne pas laisser le rapport dans un tiroir et de l'utiliser comme une base de départ pour envisager plusieurs voies, faire des stages, aller se renseigner...

Accompagnez-le dans ses choix : ni dirigisme ni démission

Votre rôle est finalement de marcher à ses côtés, de l'aiguillonner (sans l'agacer), et de l'aider à aller chercher l'information, ou à faire les démarches nécessaires (notamment en terminale) lorsqu'il se trouve débordé ou en difficulté. L'image de l'accompagnateur cheminant sur une route à côté du randonneur en somme. Sur ce chemin, deux écueils vont être à éviter :
- l'excès d'autoritarisme ou de protectionnisme qui peut vous poussez à décider ou à vouloir à sa place. D'autant plus que vous risquez de projeter sur le monde du travail ou des études votre propre regard, votre jugement et votre expérience.
- la tentation de démission qui peut venir d'un excès d'optimisme (dans la famille on n'a jamais eu de problème) ou de pessimisme (je n'y connais rien)...

Entre ces deux excès, il vous faut donc trouver la juste place, celle d'un parent accompagnateur qui par sa présence, son regard, ses encouragements, son aide concrète pour aller chercher l'information ou dialoguer avec les enseignants va permettre au jeune de prendre son envol. En cours de route, vous pouvez aussi apporter vos passions, votre connaissance du monde du travail, votre bon sens qui aidera le jeune à rester réaliste.


Pour en savoir plus : un guide à télécharger

Aider son fils ou sa fille à choisir son orientation
Pour vous aider à aller plus loin, nous vous proposons un livre guide à télécharger sur ce site : "Comment aider mon fils ou ma fille à trouver son orientation". Il ne s'agit pas d'une brochure décrivant les filières et les métiers mais d'un guide de pratique éducative pour aider les parents à jouer pleinement leur rôle et à trouver leur juste place dans les choix de leurs adolescents : aspects psychologiques, éducatifs, pratiques.

Sommaire du guide :
- I- Les bonnes attitudes éducatives (à avoir dans la vie quotidienne)
Dialoguer, Accompagner, Anticiper... Au quotidien, comment être attentif à la personnalité du jeune et l'aider à cerner ses goûts puis à construire ses choix, sans en faire trop ni trop peu !
-II -Bien se situer face au monde du travail
Savoir parler positivement de son travail, partager ses passions, porter un regard ouvert sur les domaines que nous ne connaissons pas, ne pas projeter nos a-priori sur les choix de nos enfants...
-III Les étapes-clés de l'orientation de la 6ème aux études supérieures : choix d'options, de voie d'études, de série de bac, préparation de l'orientation post-bac... que faire à chaque étape pour l'aider à trouver sa voie de réussite.
-IV Les ressources à utiliser : salons, conseiller d'orientation, coachs, tests, guides... Que pensez de tous ces outills, quand et comment s'en servir.

70 pages, 6,80 euros (à télécharger par carte bancaire ou par e-mail via Paypal).

Cliquez ici pour télécharger le guide Aider mon fils ou ma fille à trouver son orientation

Dimanche 5 Mai 2013

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Aude03 le 07/01/2011 17:33
Attention les services d'orientation ne tiennent pas toujours compte des rythmes de vie:( "Petit ou grand dormeur") des individus et parfois une mauvaise orientation est créatrice "de chômeurs".
Ne peut être boulanger qui veut!

2.Posté par Jordane - Osez Briller le 11/04/2015 00:00
L'aider à choisir correctement surtout, car l'aider dans sa réflexion ça peut l'influencer à choisir vos choix plutôt que les siens.
Je pense que les parents doivent connaître les bonnes pratiques concernant ce processus avant de les aider afin justement de ne pas les influencer.
Je conseille cet article/vidéo : http://www.osezbriller.com/trouver-sa-voie-et-sa-raison-detre/
qui donnent les pistes de réflexion sur comment trouver sa voie et sa raison d'être.
A bientôt

Jordane

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie







S'abonner à la newsletter gratuite










Guides à télécharger




















Un blog sur l'actu des débouchés

La plasturgie, encore une filière industrielle qui veut attirer les jeunes

Comme d'autres filières industrielles, la plasturgie souffre d'un manque d'attractivité alors que...




Recommandé par Reussirmavie.net
Des professionnels du coaching et de l'orientation :