APB : la procédure complémentaire ouverte pour les candidats sans admission


Tags : APB, orientation

Le site Admission postbac (APB) a ouvert le 24 juin la procédure complémentaire pour tous ceux qui sont encore sans proposition ou veulent faire de nouveaux voeux sur les places restantes, et cela jusqu'au 9 septembre. Qui peut y accéder et comment ?





APB : la procédure complémentaire ouverte pour les candidats sans admission
La plupart des lycéens de terminale savent maintenant où ils étudieront l'an prochain puisqu'ils ont accepté la proposition d'admission postbac qui leur a été faite lors de la première phase d'admission APB le 8 juin, ou de la deuxième du 23 au 28 juin.

Mais d'autres sont encore en attente ou insatisfaits : certains n'ont encore aucune proposition ferme car ils sont toujours sur liste d'attente après la deuxième vague d'admission. D'autres postulaient sur des formations universitaires à effectif limité sur lesquelles ils devaient faire des voeux "groupés" : ils ont été pris à un "sous-voeu" dans une université éloignée de leur domicile. Ou bien ils n'ont été pris sur aucune des formations sélectives voulues (BTS, prépa, DUT) et se voient proposer une formation non sélective.

D'autres encore ont démissionné de tous leurs voeux, ou n'avaient fait aucune demande sur APB avant le 20 mars.

Bref, tous ces "déçus" ont encore heureusement de l'espoir car ils peuvent désormais formuler de nouveaux voeux sur la procédure complémentaire qui a été lancée sur le portail APB le 24 juin et durera jusqu'au 9 septembre.

Qu'est-ce que la procédure complémentaire ?

La procédure complémentaire est un peu la "session de rattrapage" d'APB : l'idée est de permettre à tous ceux qui n'ont pas encore trouvé de place quelque part de postuler sur des formations où il en reste, et il y en a : pas seulement en fac mais aussi en BTS, en DUT ou en classes prépa.

Si certaines formations sont obligées de refuser des candidats, notamment par manque de places, d'autres sont en effet moins demandées en première intention : c'est le cas par exemple de nombreuses filières scientifiques à l'université, de certaines DUT ou BTS. D'autre part certaines formations sélectives comme par exemple de réseau des écoles de commerce postbac EGC conservent des places libres pour les candidats retardataires et elles les proposent dans la procédure complémentaire (attention, si vous postulez, il faut passer le concours EGC organisé le 11 juillet).

Pour comprendre le fonctionnement de cette procédure complémentaire, vous pouvez télécharger le petit Guide de la procédure complémentaire sur le site admission-postbac : à la home page, il suffit de cliquer sur "Guide du candidat", une rubrique qui vous donne accès à 4 guides explicatifs : le Guide du candidat (qui explique tout le dispositif APB), le Guide du candidat européen, celui du candidat étranger et celui de la procédure complémentaire.

L'accès à la procédure complémentaire se fait toujours sur le portail APB. On découvre les formations proposées dans cette procédure en cliquant dans le moteur "Recherche de formation", le même que celui qui permettait de se renseigner sur toutes les formations existantes avant juin. Comme pour la procédure normale, il faut visiter les sites des formations pour se renseigner sur le contenu et les conditions d'admission (série de bac, etc.)

Qui peut s'inscrire sur la procédure complémentaire ?

Jusqu'à cette année, elle était normalement réservée aux candidats qui n'avaient eu aucune proposition, ou bien à ceux qui avaient démissionné de tous leurs voeux en répondant "non" à une proposition. En 2016, il semble que le ministère accepte de l'ouvrir aussi à ceux qui ne sont pas satisfaits de la proposition qui leur est faite et qui voudraient pouvoir à nouveau postuler sur de nouvelles formations.

C'est ce qu'indique le Guide de la procédure complémentaire dans les premières lignes : "La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats sans proposition d’admission ou qui souhaitent obtenir une autre proposition que celle qu’ils ont obtenue, sans démissionner et sans perdre le bénéfice de la proposition éventuellement obtenue en procédure normale".

La procédure complémentaire est donc ouverte en 2016 aux candidats suivants :

Ceux qui ne s'étaient pas inscrits du tout sur APB : dans ce cas, il faut aller vous créer un dossier, obtenir vos codes de connexion, rentrer vos notes de bulletins. Si vous étiez en terminale, dites à votre chef d'établissement que vous vous inscrivez en procédure complémentaire : les appréciations des professeurs se mettront automatiquement dans l'espace "bulletins".
Pour savoir quelles sont les formations sur lesquelles vous pouvez postuler, allez dans le moteur "Recherche de formation". Les formations indiquées là sont celles qui ont encore des places. Vous pouvez postuler sur tout type de formation (sélective ou non) en respectant cependant les conditions d'admission : il faut être dans la série de bac demandée par exemple. Vous pouvez aussi visiter les sites internet des établissements qui proposent ces places pour en savoir plus.

Ceux qui n'avaient fait aucun voeu avant le 20 mars. Vous avez créé votre espace APB, mais vous n'aviez formulé aucun voeu. Dans ce cas, vous pouvez depuis le 24 juin ouvrir l'espace "Procédure complémentaire", consulter les formations encore disponibles dans le moteur "Recherche de formation", et postuler sur tout type de formation (sélectives et non sélectives). Vous avez le droit de faire jusqu'à 12 voeux différents.

Ceux qui n'ont eu aucune proposition. Tous vos voeux ont été refusés et vous n'êtes sur aucune liste d'attente. Là encore, depuis le 24 juin, vous pouvez allez vous connecter à l'espace "Procédure complémentaire", regarder les formations où il reste des places dans le moteur "Recherche de formation", et postuler sur celles qui vous conviendraient. Vous avez le droit de faire jusqu'à 12 voeux, sur des formations sélectives ou non sélectives.

- Ceux qui sont toujours sur liste d'attente (et n'ont eu aucune proposition ferme) suite à la 2ème et 3ème phase de réponses. Il semble que dans ce cas, vous deviez attendre les résultats de la 3ème phase d'admission pour pouvoir vous inscrire à la procédure complémentaire.

- Ceux qui ont obtenu une proposition qui ne leur convient pas. Vous n'avez pas besoin de démissionner, vous pouvez répondre "oui" pour garder votre place, mais vous pouvez accéder en parallèle à la procédure complémentaire. Attention cependant : vous n'aurez pas le droit d'accéder forcément à toutes les formations :
 
  • Si vous avez eu une proposition dans une formation sélective (un BTS par exemple, ou une CPGE), vous ne pourrez postuler que sur des formations non sélectives (c'est-à-dire universitaires), pas question de postuler pour un autre BTS par exemple.

     
  • Si vous avez eu une formation non sélective, vous n'avez accès à la procédure complémentaire que si la proposition qui vous était faite n'était pas votre voeu numéro 1. Dans ce cas, vous pouvez accéder à tout type de formation, sélective ou non sélective.

     
  • Si vous avez eu une formation universitaire qui était votre voeu n°1, vous n'avez pas droit d'accéder à la procédure complémentaire.
     
  • Si Vous avez obtenu une proposition sur un voeu groupé de licence (droit, STAPS, psychologie, PACES) mais sur un sous-voeu autre que le sous-voeu n°1 : vous pouvez vous porter candidat en procédure complémentaire sur toutes les formations présentes, quelles qu’elles soient.
     
Conseil : Si vous avez un problème, que vous ne comprenez pas comment procéder, ou que vous avez fait une erreur, envoyez vite un e-mail aux administrateurs du portail APB en posant votre question et en indiquant bien vos numéro de dossier. Ils vous répondront dans les 48heures de façon précise car ils ont tout votre dossier sous les yeux.

Les avantages de la procédure complémentaire

Cette fois, vous pouvez faire jusqu'à 12 voeux en parallèle, vous n'avez pas à les classer.

Ensuite vous pouvez suivre sur votre espace APB l'évolution de vos candidatures sur un tableau (photo ci-dessous) où vous voyez quelle est la réponse de l'établissement et où vous pouvez aussi répondre.

Contrairement à la procédure normale, vous pouvez connaître toutes les réponses des établissements en parallèle. Cela vous donne donc un certain choix. Toutefois, si vous êtes accepté dans une formation, il faut donner votre réponse dans les huit jours (après le 20 août dans les 72heures et après le 1er septembre dans les 24heures). Et quand vous répondez "j'accepte", toutes vos autres candidatures sont annulées.

De même si vous étiez toujours en liste d'attente sur une formation via la procédure normale : si vous acceptez une formation via la procédure complémentaire, cela annule votre candidature en liste d'attente.
APB : la procédure complémentaire ouverte pour les candidats sans admission

Deuxième phase d'admission : les réponses à donner avant le 28 juin

Si vous faites partie de candidats qui ont répondu "oui, mais" à la première phase d'admission APB, vous vous êtes connecté à la deuxième phase pour découvrir la nouvelle proposition qui vous était faite le 23 juin. Plusieurs situations peuvent se présenter à vous :

Une nouvelle proposition sur un voeu mieux placé vous est faite : vous avez pu accéder à la liste des admis sur un voeu pour lequel vous étiez en liste d'attente. C'est une chance, car ce n'est pas le plus courant.
Dans ce cas, la première proposition faite précédemment est automatiquement annulée. Si vous n'êtes plus sur aucune autre liste d'attente, vous n'avez plus le choix qu'entre deux réponses : "oui définitif" ou "je renonce à tous mes voeux". Normalement, vous répondrez tout naturellement "oui définitif". Vous sortez d'APB, il n'y a plus qu'à faire votre inscription administrative auprès de l'établissement.


Une nouvelle proposition vous est faite mais vous êtes toujours sur liste d'attente sur un voeu encore mieux placé. Par exemple, on vous a proposé le 8 juin votre voeu n°3 et vous étiez sur liste d'attente pour le voeu n°2 et le voeu n°1. Le 23 juin, on vous a proposé votre voeu n°2, mais vous êtes encore sur liste d'attente pour votre voeu n°1.
Vous avez encore 4 réponses possibles, car vous pouvez dire "oui, mais" si vous voulez attendre la troisième phase d'admission, le 14 juillet, pour voir si vous avez été pris sur ce voeu n°1. Mais vous pouvez aussi choisir ce voeu n°2.

Aucune nouvelle proposition ne vous est faite. La situation n'a pas bougé par rapport au 8 juin : vous êtes toujours sur liste d'attente, et l'on vous fait toujours la même proposition qu'à la première phase. C'est malheureusement le cas le plus courant, car il faut savoir que 10% seulement des candidats accèdent à un voeu pour lequel ils étaient en liste d'attente, les même formations étant placées en tête par de nombreux candidats.
Vous avez donc à nouveau le choix entre les 4 réponses (oui, oui mais, non mais, je renonce). Vous pouvez encore répondre "oui mais" ou "non mais" si vous voulez garder votre chance jusqu'à la troisième phase d'admission. A ce moment, si vous n'êtes toujours pas pris sur une liste d'attente, on vous reproposera toujours le même voeu qu'en juin et vous n'aurez plus alors le choix qu'entre "oui" et "non".

Vous n'avez eu aucune proposition depuis le début, ou bien vous n'avez eu que des propositions sur liste d'attente. A la première phase d'admission en juin comme à la deuxième, vous n'avez été pris(e) nulle part de façon ferme.
Ceux qui sont toujours sur une ou plusieurs listes d'attente ont encore le  choix entre trois réponses : "oui mais", "non mais", et "je renonce". Vous pouvez notamment répondre "oui mais" pour rester candidat sur le voeu qui est en liste d'attente, mais si à l'issue de cette troisième phase vous êtes toujours sur liste d'attente, vous pourrez postuler en parallèle sur des formations où il reste des places via la "procédure complémentaire". Vous pourrez alors rester candidat sur votre liste d'attente et sur les voeux faits en procédure complémentaire : dès que vous obtiendrez une proposition ferme et que vous l'accepterez, cela annulera les autres.

Dans votre situation, vous pourrez postuler sur des formations sélectives ou non sélectives puisque vous n'avez eu aucune proposition.

Attention aux délais !
Vous devez donner votre réponse à la deuxième phase d'admission avant le 28 juin à 14heures. Si vous ne le faîtes pas, vous serez considéré comme démissionnaire et vous perdrez la place dans la formation qui vous était proposée.



Dimanche 26 Juin 2016
la rédaction

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Thibaut le 09/08/2016 14:50
Bonjour,

D'abord merci pour vos articles qui sont très clairs. J'aurais voulu savoir comment faire pour apparaitre sur les listes d'attente de certaines formations (BTS en l'occurrence) auxquelles j'ai été refusé mais pour que les lycées me prenne en compte pour les éventuels désistements de septembre. Existe t-il un moyen même hors-APB de poser une candidature de ce genre ?

Merci !

2.Posté par journaliste reussirmavie le 09/08/2016 17:17
Bonjour,

Pour les BTS dans le public et le privé sous contrat, vous pouvez postuler via la procédure complémentaire ouverte sur le site APB, comme nous l'expliquons dans l'article. Si vous avez un bac général, vous ne pouvez toutefois postuler sur des BTS que si l'on ne vous a pas déjà fait une proposition en filières sélectives, par exemple si vous n'avez pas eu de propositions sur un BTS, un DUT ou une prépa que vous auriez refusée.

Et autrement, eh bien vous avez toutes les écoles privées hors contrat qui offrent encore de nombreuses places en BTS... Il y a souvent des salons au tout début septembre dans la plupart des grandes villes de France où ces écoles viennent en nombre présenter leurs formations et prendre des inscriptions.

3.Posté par china le 11/08/2016 00:41
Bonjour, franchement un grand MERCI à tous vos éclaircissements j'ai surfer un peu partout sur le net et je trouve que tout ce que vous avez publier est digne d'une grande personnalité en aide pour les étudiants sans réponses mais qui ne baissent pas les bras. Pour mon cas, je viens d'avoir mon bac en candidat libre, donc je n'ai pu formuler mes premiers voeux comme tout étudiants scolarisé, mais je l'ai fait ensuite et pour ma part je n'ai pas de chance, je voudrais faire une licence en biologie L1 a l'upmc ou Descartes mais sans réponse. Cependant j'aimerais savoir pourrais je aller faire une inscription en première année licence biologie L1 pour les futurs places vacantes. Aidez moi je n'ai plus aucun espoir, Merci infiniment.
Cordialement.

4.Posté par Michèle Longour le 11/08/2016 10:58
@china

Pour une entrée à l'université vous ne pouvez obtenir une place que par le dispositif APB et à la date où nous sommes via la procédure complémentaire.
C'est donc dans le cadre de cette procédure que vous devez regardez ce qui est proposé en L1 biologie. Il faut aller dans "Recherche de formation" et voir ce qui reste comme place en L1 scientifique, soit biologie soit une discipline proche. Ensuite, vous pouvez postuler sur 12 formations en même temps et il faut en faire plusieurs (ne pas compter sur une seule candidature). A la date où nous sommes il est clair que les universités du type Paris Descartes qui sont réputées n'ont sans doute plus de place. Mais vous pouvez faire de très bonnes études dans des universités plus petites qui suivent bien mieux les étudiants.
Pour savoir comment trouver les filières où il reste des places, vous pouvez appeler le numéro vert d'APB ou envoyer votre question sur la rubrique Contact car les gens voient alors votre dossier et peuvent vous conseiller de façon pratique et efficace.
Bonne chance.

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !