4L Trophy 2015 : derniers préparatifs pour les équipages étudiants



Le départ approche pour les 2400 étudiants qui vont participer au 4L Trophy 2015. Pour cette 18ème édition du raid mythique, le départ aura lieu pour tous le 19 février à Biarritz. Point sur les derniers préparatifs.





L'équipage 186 de l'Esdes Lyon ponce sa 4L avant le relooking. L'école de commerce aligne six équipages au départ.
L'équipage 186 de l'Esdes Lyon ponce sa 4L avant le relooking. L'école de commerce aligne six équipages au départ.
En 2015, le 4L Trophy fête ses 18 ans ! Déjà la majorité pour cet événement né en 2007 du rêve un peu fou du pilote de rallye Jean-Jacques Rey, un soir de bivouac dans le désert : et si l'on permettait à des étudiants de faire un raid mêlant aventure et solidarité, à bord de bonnes vieilles 4L, histoire de ne pas se prendre au sérieux ?

Dix-huit ans plus tard, l'événement est devenu le plus grand raid étudiant au monde. Et son ADN n'a pas changé : le 4L Trophy reste réservé aux étudiants de 18 à 28 ans ; c'est un rallye d'orientation et non de vitesse, le but étant de parcourir en dix jours 6000 km au départ de la France, en traversant l'Espagne puis le désert marocain jusqu'à Marrakech ; et de distribuer au passage du matériel scolaire aux enfants marocains via l'association Enfants du désert. Un raid sportif, humanitaire, 100% étudiant et de plus en plus écolo.

Quoi de neuf en 2015 ?

4L Trophy 2015 : derniers préparatifs pour les équipages étudiants
Le 19 février 2015, ils seront donc 2 400 sur la ligne de départ, soit 1200 équipages à bord de 1200 4L toutes pavoisées aux couleurs de leurs écoles et leurs sponsors.

Les concurrents appartiennent à 1000 établissements d'enseignement supérieur différents : IUT, universités, écoles de commerce, d'ingénieurs... Et l'événement n'attire pas que les Français : 12 nationalités seront représentées.

Nouveauté de cette 18ème édition : tous partiront de Biarritz, qui sera l'unique village de départ (au lieu de deux les années précédentes). Avec 1200 4L, voilà qui promet un beau départ le 19 février.

Mais dès le 18, tous les concurrents sont attendus pour les réglages techniques et la vérification des chargements : chaque équipage doit en effet être muni d'une carte, d'une boussole, d'un roadbook, de fusées de détresse et quelques pièces de rechange auto, des affaires de sport et du matériel scolaire pour les dons. Sans oublier 10 kilos de denrées alimentaires à remettre à Biarritz à la Croix-Rouge française, partenaire de l'événement.
Précision non négligeable : les GPS sont interdits !

Les derniers préparatifs

Pour chaque équipage, le compte à rebours est lancé et il faut s'activer pour être prêt à temps : certains fignolent la "robe" de leur 4L tandis que d'autres ont encore les mains dans le cambouis ou continuent à démarcher les sponsors pour boucler le budget toujours serré.

"Nous on s'est mises à fond sur la recherche de sponsors et d'argent jusqu'en janvier, expliquent Anne-Claire et Elise, étudiantes à l'Esdès Lyon, école de commerce postbac. Pendant la grande fête lyonnaise des Lumières en décembre, elles ont vendu 150 litres de vin chaud, 200 crêpes, et 30 litres de chocolat chaud".

Puis le budget bouclé et l'inscription validée, il a fallu acheter la 4L à des concurrents des années précédentes, la faire réviser, la poncer, la peindre, coller les logos des sponsors... "On a encore quelques petites réparations à faire, dit Anne-Claire : le carrossier "ACD Carrosserie" de Corbas doit renforcer le longeron arrière, il nous prête aussi la peinture".

"Cela nécessite beaucoup de travail en amont pour pouvoir participer", explique Arthur, membre d'un des 4 équipages de l'IAE de Lyon.

Vivement le départ !

Une chose est sûre : après tous ces préparatifs, l'impatience grandit chez les 2400 étudiants. Et aussi l'excitation à l'idée de rouler dans sa petite 4L sur des kilomètres, de prendre le ferry, de découvrir le Maroc, le désert, les bivouacs sous les étoiles...

"C'est une aventure humaine qui peut nous faire grandir, pensent Alexandre et Okba, qui étudient à l'IAE de Lyon. On espère vivre une expérience humaine et sportive enrichissante. Et le fait de pouvoir améliorer les conditions de scolarisation des enfants du Maroc nous motive encore plus."
 
Alexandre Papon et Okba Telli tous deux en licence 3 Management des équipes Qualité et Développement durable à l'IAE de Lyon (équipage 723).
Alexandre Papon et Okba Telli tous deux en licence 3 Management des équipes Qualité et Développement durable à l'IAE de Lyon (équipage 723).



Vendredi 20 Mars 2015
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !